Après 36,8 km sur le parcours virtuel entre Oberlangenegg et Langnau im Emmental et 444 mètres de dénivelé positif, le Suisse s'est imposé après avoir repris in extremis l'Australien Michael Matthews (Sunweb). Le Britannique Nathan Hayter (Ineos) a complété le podium. Outre Van Avermaet, de nombreux Belges étaient au départ. Son équipier chez CCC Nathan Van Hooydonck a terminé 10e, Jasper De Buyst (Lotto Soudal) 13e, Tosh Van Der Sande (Lotto Soudal) 14e, Victor Campanaerts (NTT Pro Cycling) 16e, Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) 17e, Gijs Van Hoecke (CCC Team) 23e, Tim De Clercq (Deceuninck-Quick Step) 28e et Nikolas Maes 41e, sur 54 coureurs à l'arrivée. Dimanche, la 5e et dernière étape proposera 36 km sur les chemins recomposés de Fiesch à Sedrun (Lukmanierpass). Le Tour de Suisse virtuel se compose de cinq courses individuelles d'une heure environ chacune sur des vélos d'entraînement connectés à une plate-forme (Rouvy) qui emprunte jusqu'à dimanche des routes figurant sur le parcours du Tour de Suisse. Mercredi, l'Australien Rohan Dennis (Ineos), spécialiste du contre-la-montre, a remporté la première étape. Küng s'est imposé jeudi et l'Irlandais Nicolas Roche (Sunweb) vendredi. Dix-neuf équipes professionnelles de trois coureurs ont accepté de participer à l'effort, pouvant changer de coureurs chaque jour. Le Tour de Suisse, une épreuve WorldTour qui devait se dérouler du 7 au 14 juin, a été annulé, comme toutes les courses cyclistes, en raison de la pandémie de coronavirus. (Belga)

Après 36,8 km sur le parcours virtuel entre Oberlangenegg et Langnau im Emmental et 444 mètres de dénivelé positif, le Suisse s'est imposé après avoir repris in extremis l'Australien Michael Matthews (Sunweb). Le Britannique Nathan Hayter (Ineos) a complété le podium. Outre Van Avermaet, de nombreux Belges étaient au départ. Son équipier chez CCC Nathan Van Hooydonck a terminé 10e, Jasper De Buyst (Lotto Soudal) 13e, Tosh Van Der Sande (Lotto Soudal) 14e, Victor Campanaerts (NTT Pro Cycling) 16e, Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) 17e, Gijs Van Hoecke (CCC Team) 23e, Tim De Clercq (Deceuninck-Quick Step) 28e et Nikolas Maes 41e, sur 54 coureurs à l'arrivée. Dimanche, la 5e et dernière étape proposera 36 km sur les chemins recomposés de Fiesch à Sedrun (Lukmanierpass). Le Tour de Suisse virtuel se compose de cinq courses individuelles d'une heure environ chacune sur des vélos d'entraînement connectés à une plate-forme (Rouvy) qui emprunte jusqu'à dimanche des routes figurant sur le parcours du Tour de Suisse. Mercredi, l'Australien Rohan Dennis (Ineos), spécialiste du contre-la-montre, a remporté la première étape. Küng s'est imposé jeudi et l'Irlandais Nicolas Roche (Sunweb) vendredi. Dix-neuf équipes professionnelles de trois coureurs ont accepté de participer à l'effort, pouvant changer de coureurs chaque jour. Le Tour de Suisse, une épreuve WorldTour qui devait se dérouler du 7 au 14 juin, a été annulé, comme toutes les courses cyclistes, en raison de la pandémie de coronavirus. (Belga)