Allen Sills, médecin-chef de la NFL, a déclaré à ESPN que les joueurs seraient testés quotidiennement pendant deux semaines jusqu'à ce que le taux de tests positifs tombe en dessous de 5%. Une fois que ce seuil ne sera pas dépassé, les tests seront effectués tous les deux jours. Si le taux venait à rester supérieur à 5%, les joueurs continueront à être testés quotidiennement. Cet accord tend à résoudre un des problèmes les plus épineux ayant entraîné des discussions acharnées entre la NFL et la NFLPA sur les protocoles de santé. Les joueurs, dont certains ont fait part de leur inquiétudes ces derniers jours, plaidaient pour des tests quotidiens, une demande à laquelle les propriétaires d'équipe hésitaient à accéder. "Si la NFL ne fait pas sa part de travail pour maintenir les joueurs en bonne santé, il n'y aura pas de saison 2020. C'est aussi simple que ça", a déclaré dimanche la star des Cleveland Browns, Myles Garrett. "Je suis inquiet. Ma femme est enceinte. Le stage d'entraînement est sur le point de commencer et il n'y a toujours pas de protocole clair", a pour sa part twitté le quarterback des Seattle Seahawks, Russell Wilson. Allen Sills a indiqué qu'il s'attendait à ce que les règles s'adaptent à l'évolution de la situation liée à la pandémie, d'ici le début de saison prévu 10 septembre. "Il n'y a pas de ligne d'arrivée en matière de santé et de sécurité, et je pense que ces protocoles (...) changeront à mesure que nous en apprendrons davantage sur ce virus, sur sa transmission, sur les tests et les éventuelles nouvelles techniques", a-t-il expliqué. Les joueurs qui se présenteront pour la première fois dans les installations de leur équipe pour les camps d'entraînements devant débuter d'ici la fin du mois devront être testés négatifs deux fois avant d'être autorisés à y pénétrer, a précisé la NFL. A ce titre, Sills a affirmé que la ligue s'attend à recevoir les résultats des tests dans les 24 heures, et a insisté sur le fait que les équipes étaient soucieuses de ne pas solliciter les dépistages réservés au grand public. (Belga)

Allen Sills, médecin-chef de la NFL, a déclaré à ESPN que les joueurs seraient testés quotidiennement pendant deux semaines jusqu'à ce que le taux de tests positifs tombe en dessous de 5%. Une fois que ce seuil ne sera pas dépassé, les tests seront effectués tous les deux jours. Si le taux venait à rester supérieur à 5%, les joueurs continueront à être testés quotidiennement. Cet accord tend à résoudre un des problèmes les plus épineux ayant entraîné des discussions acharnées entre la NFL et la NFLPA sur les protocoles de santé. Les joueurs, dont certains ont fait part de leur inquiétudes ces derniers jours, plaidaient pour des tests quotidiens, une demande à laquelle les propriétaires d'équipe hésitaient à accéder. "Si la NFL ne fait pas sa part de travail pour maintenir les joueurs en bonne santé, il n'y aura pas de saison 2020. C'est aussi simple que ça", a déclaré dimanche la star des Cleveland Browns, Myles Garrett. "Je suis inquiet. Ma femme est enceinte. Le stage d'entraînement est sur le point de commencer et il n'y a toujours pas de protocole clair", a pour sa part twitté le quarterback des Seattle Seahawks, Russell Wilson. Allen Sills a indiqué qu'il s'attendait à ce que les règles s'adaptent à l'évolution de la situation liée à la pandémie, d'ici le début de saison prévu 10 septembre. "Il n'y a pas de ligne d'arrivée en matière de santé et de sécurité, et je pense que ces protocoles (...) changeront à mesure que nous en apprendrons davantage sur ce virus, sur sa transmission, sur les tests et les éventuelles nouvelles techniques", a-t-il expliqué. Les joueurs qui se présenteront pour la première fois dans les installations de leur équipe pour les camps d'entraînements devant débuter d'ici la fin du mois devront être testés négatifs deux fois avant d'être autorisés à y pénétrer, a précisé la NFL. A ce titre, Sills a affirmé que la ligue s'attend à recevoir les résultats des tests dans les 24 heures, et a insisté sur le fait que les équipes étaient soucieuses de ne pas solliciter les dépistages réservés au grand public. (Belga)