Après le report en 2021 des championnats du monde en salle de Nankin en Chine et, surtout, des Jeux Olympiques de Tokyo, l'Euro était le dernier grand championnat d'athlétisme programmé en 2020 et la dernières chances pour les athlètes belges et européens de remporter un titre. Tous les meetings d'athlétisme de la Diamond League prévus jusqu'au mois de juin ont aussi été reportés : Doha (17 avril), ville chinoise à définir (9 mai), Stockholm (24 mai), Naples (28 mai), Rabat (31 mai), Eugene (7 juin) et Paris (13 juin). Celui d'Oslo (11 juin) est lui fortement modifié. "On a beaucoup discuté et échangé depuis un mois, a précisé Jean Gracia, président du comité d'organisation de ces Championnats d'Europe, à l'issue de la réunion tenue jeudi avec les autorités françaises. "On s'est battu jusqu'au bout pour le maintien, on a exploré la moindre opportunité mais on a décidé d'annuler. On était aussi bien évidemment en contact avec European Athletics ( la fédération européenne propriétaire de l'événement), qui accepte notre décision et sait bien qu'on a fait le maximum. On voulait offrir à tous les athlètes quelque chose d'intéressant en fin de saison. On était à fond là-dedans, on parlait de sortie de tunnel après la crise. Mais ce ne sera malheureusement pas le cas." L'incertitude sur la situation sanitaire dans la capitale française à la fin du mois d'août a fait prévaloir le principe de précaution. Contrairement aux Mondiaux en salle ou aux Jeux Olympiques, l'Euro ne sera pas reporté à l'année prochaine. "Cela a été envisagé pendant un moment,. Mais ça n'éclaircissait en rien les incertitudes par rapport au coronavirus. Est-ce que tout sera réglé en 2021 ? On n'en sait rien. Il va y avoir une crise économique terrible, et ensuite le sport sera peut-être la dernière des préoccupations des gens", a encore ajouté Jean Garcia. "Nous avons été informés aujourd'hui par le Comité local d'organisation et la fédération française d'athlétisme que, après des discussions avec les autorités nationales et locales compétentes en matière de santé et de sécurité publique, ils n'étaient plus en mesure de procéder à la livraison des championnats en août et ont été contraints d'annuler l'événement" a réagi European Athletics sur son site. "Bien que nous regrettions d'annoncer l'annulation de nos championnats d'Europe d'athlétisme, il convient de rappeler qu'en ces temps sans précédent, la santé et la sécurité de toutes les parties prenantes de l'athlétisme, y compris les athlètes, les fans, les officiels, les partenaires et tous ceux qui sont liés à ce sport, sont primordiales. Nous ferons toujours ce qui est le mieux pour les membres de notre famille de l'athlétisme et le grand public". Le Conseil de la fédération européenne d'athlétisme discutera de cette question, ainsi que des autres changements du calendrier international d'athlétisme qui ont été imposés en raison de la pandémie de Covid-19, lors de sa prochaine réunion. Elle devrait avoir lieu par visioconférence les 7 et 8 mai. . . (Belga)

Après le report en 2021 des championnats du monde en salle de Nankin en Chine et, surtout, des Jeux Olympiques de Tokyo, l'Euro était le dernier grand championnat d'athlétisme programmé en 2020 et la dernières chances pour les athlètes belges et européens de remporter un titre. Tous les meetings d'athlétisme de la Diamond League prévus jusqu'au mois de juin ont aussi été reportés : Doha (17 avril), ville chinoise à définir (9 mai), Stockholm (24 mai), Naples (28 mai), Rabat (31 mai), Eugene (7 juin) et Paris (13 juin). Celui d'Oslo (11 juin) est lui fortement modifié. "On a beaucoup discuté et échangé depuis un mois, a précisé Jean Gracia, président du comité d'organisation de ces Championnats d'Europe, à l'issue de la réunion tenue jeudi avec les autorités françaises. "On s'est battu jusqu'au bout pour le maintien, on a exploré la moindre opportunité mais on a décidé d'annuler. On était aussi bien évidemment en contact avec European Athletics ( la fédération européenne propriétaire de l'événement), qui accepte notre décision et sait bien qu'on a fait le maximum. On voulait offrir à tous les athlètes quelque chose d'intéressant en fin de saison. On était à fond là-dedans, on parlait de sortie de tunnel après la crise. Mais ce ne sera malheureusement pas le cas." L'incertitude sur la situation sanitaire dans la capitale française à la fin du mois d'août a fait prévaloir le principe de précaution. Contrairement aux Mondiaux en salle ou aux Jeux Olympiques, l'Euro ne sera pas reporté à l'année prochaine. "Cela a été envisagé pendant un moment,. Mais ça n'éclaircissait en rien les incertitudes par rapport au coronavirus. Est-ce que tout sera réglé en 2021 ? On n'en sait rien. Il va y avoir une crise économique terrible, et ensuite le sport sera peut-être la dernière des préoccupations des gens", a encore ajouté Jean Garcia. "Nous avons été informés aujourd'hui par le Comité local d'organisation et la fédération française d'athlétisme que, après des discussions avec les autorités nationales et locales compétentes en matière de santé et de sécurité publique, ils n'étaient plus en mesure de procéder à la livraison des championnats en août et ont été contraints d'annuler l'événement" a réagi European Athletics sur son site. "Bien que nous regrettions d'annoncer l'annulation de nos championnats d'Europe d'athlétisme, il convient de rappeler qu'en ces temps sans précédent, la santé et la sécurité de toutes les parties prenantes de l'athlétisme, y compris les athlètes, les fans, les officiels, les partenaires et tous ceux qui sont liés à ce sport, sont primordiales. Nous ferons toujours ce qui est le mieux pour les membres de notre famille de l'athlétisme et le grand public". Le Conseil de la fédération européenne d'athlétisme discutera de cette question, ainsi que des autres changements du calendrier international d'athlétisme qui ont été imposés en raison de la pandémie de Covid-19, lors de sa prochaine réunion. Elle devrait avoir lieu par visioconférence les 7 et 8 mai. . . (Belga)