"Comme depuis le début de cette crise sanitaire, la LFP suivra strictement les consignes du gouvernement et des autorités sanitaires", a écrit la LFP. "Le Bureau du Conseil d'Administration se réunira le 30 avril pour étudier les conséquences sportives et économiques des mesures annoncées par le Premier Ministre. Ce Bureau sera suivi d'un Conseil d'Administration qui devra décider formellement de l'arrêt de la saison 2019/2020 et convoquer ensuite une Assemblée Générale de la LFP." La LFP gère les championnats de première et deuxième divisions (Ligue 1 et Ligue 2) et doit déterminer comment régler les classements et les montées-descentes. Au moment de l'interruption du championnat, le PSG de Thomas Meunier pointait en tête de la Ligue 1 avec 68 points, 12 de plus que Marseille. La lanterne rouge Toulouse (13 points) et Amiens (23 points) se trouvaient en position de relégables alors que Nîmes (27) occupait la place de barragiste contre le troisième de la Ligue 2, qui était Ajaccio. Lorient et Lens occupaient les deux premières places de la deuxième division. (Belga)

"Comme depuis le début de cette crise sanitaire, la LFP suivra strictement les consignes du gouvernement et des autorités sanitaires", a écrit la LFP. "Le Bureau du Conseil d'Administration se réunira le 30 avril pour étudier les conséquences sportives et économiques des mesures annoncées par le Premier Ministre. Ce Bureau sera suivi d'un Conseil d'Administration qui devra décider formellement de l'arrêt de la saison 2019/2020 et convoquer ensuite une Assemblée Générale de la LFP." La LFP gère les championnats de première et deuxième divisions (Ligue 1 et Ligue 2) et doit déterminer comment régler les classements et les montées-descentes. Au moment de l'interruption du championnat, le PSG de Thomas Meunier pointait en tête de la Ligue 1 avec 68 points, 12 de plus que Marseille. La lanterne rouge Toulouse (13 points) et Amiens (23 points) se trouvaient en position de relégables alors que Nîmes (27) occupait la place de barragiste contre le troisième de la Ligue 2, qui était Ajaccio. Lorient et Lens occupaient les deux premières places de la deuxième division. (Belga)