"Je suis fier de voir toutes les initiatives et les avancements technologiques qui émanent de la Formule 1 durant cette période de crise", a déclaré François Dumontier, président du GP canadien. "En ce moment, il est primordial de concentrer tous nos efforts pour contrer la crise du Covid-19. Nous serons prêts à vous accueillir à bras ouverts au circuit Gilles-Villeneuve dès que la situation le permettra." Après l'annulation du Grand Prix d'Australie qui devait ouvrir la saison le 15 mars dernier, les Grands Prix du Bahreïn (22 mars), du Vietnam (5 avril), de Chine (19 avril) avaient également été reportés avant une nouvelle vague concernant les Grands Prix de Formule 1 des Pays-Bas (3 mai), d'Espagne (10 mai) et d'Azerbaïdjan (7 jun). Le GP de Monaco, programmé le 24 mai, n'aura lui pas lieu en 2020. Le PDG de la F1 envisage un calendrier de 15 à 18 Grands Prix contre 22 initialement. En principe, le dernier GP doit se dérouler fin novembre à Abou Dhabi mais le patron de la F1 a d'ores et déjà dit s'attendre "à ce que la saison se prolonge au-delà de sa clôture initialement prévue le week-end du 27-29 novembre". (Belga)

"Je suis fier de voir toutes les initiatives et les avancements technologiques qui émanent de la Formule 1 durant cette période de crise", a déclaré François Dumontier, président du GP canadien. "En ce moment, il est primordial de concentrer tous nos efforts pour contrer la crise du Covid-19. Nous serons prêts à vous accueillir à bras ouverts au circuit Gilles-Villeneuve dès que la situation le permettra." Après l'annulation du Grand Prix d'Australie qui devait ouvrir la saison le 15 mars dernier, les Grands Prix du Bahreïn (22 mars), du Vietnam (5 avril), de Chine (19 avril) avaient également été reportés avant une nouvelle vague concernant les Grands Prix de Formule 1 des Pays-Bas (3 mai), d'Espagne (10 mai) et d'Azerbaïdjan (7 jun). Le GP de Monaco, programmé le 24 mai, n'aura lui pas lieu en 2020. Le PDG de la F1 envisage un calendrier de 15 à 18 Grands Prix contre 22 initialement. En principe, le dernier GP doit se dérouler fin novembre à Abou Dhabi mais le patron de la F1 a d'ores et déjà dit s'attendre "à ce que la saison se prolonge au-delà de sa clôture initialement prévue le week-end du 27-29 novembre". (Belga)