"Ce statut de N.1 ne change pas grand chose pour moi", a lancé d'emblée le vainqueur du tournoi junior de Roland-Garros en 2012. "Je vais rentrer dans mon match pour essayer de gagner, en espérant que les autres jouent bien et l'emportent", a ajouté Coppejans, qui reste sur deux dernières saisons délicates. "Je sais d'où je viens, j'étais loin au classement et mentalement aussi. Je suis heureux d'être là en Coupe Davis et de voir mon niveau de jeu s'élever depuis six mois maintenant", a dit le Belge, 97e mondial en juin 2015 mais retombé à la 371e place en mai 2018. "Kimmer peut apporter énormément au groupe", a expliqué le capitaine Johan Van Herck. "Dans de telles circonstances, en altitude et sur terre battue, il était sur la liste pour venir ici. Il a retrouvé son niveau de jeu et est très stable du fond du court, il a toutes les qualités pour très bien jouer au tennis. Il a été, est et restera très intéressant pour l'équipe de Coupe Davis." Coppejans, "très impatient d'affronter le Brésil", n'a plus joué pour la Belgique en Coupe Davis depuis mars 2016 et une défaite (2-3) contre la Croatie au premier tour du Groupe mondial. Au Sart-Tilman, il s'était incliné en trois sets devant Marin Cilic avant de perdre le cinquième match décisif contre Borna Coric, un nouvelle fois en trois sets. Vendredi, le premier match verra Arthur De Greef (ATP 202) défier Thiago Monteiro (ATP 107) à partir de 19h00 (heures belges). (Belga)

"Ce statut de N.1 ne change pas grand chose pour moi", a lancé d'emblée le vainqueur du tournoi junior de Roland-Garros en 2012. "Je vais rentrer dans mon match pour essayer de gagner, en espérant que les autres jouent bien et l'emportent", a ajouté Coppejans, qui reste sur deux dernières saisons délicates. "Je sais d'où je viens, j'étais loin au classement et mentalement aussi. Je suis heureux d'être là en Coupe Davis et de voir mon niveau de jeu s'élever depuis six mois maintenant", a dit le Belge, 97e mondial en juin 2015 mais retombé à la 371e place en mai 2018. "Kimmer peut apporter énormément au groupe", a expliqué le capitaine Johan Van Herck. "Dans de telles circonstances, en altitude et sur terre battue, il était sur la liste pour venir ici. Il a retrouvé son niveau de jeu et est très stable du fond du court, il a toutes les qualités pour très bien jouer au tennis. Il a été, est et restera très intéressant pour l'équipe de Coupe Davis." Coppejans, "très impatient d'affronter le Brésil", n'a plus joué pour la Belgique en Coupe Davis depuis mars 2016 et une défaite (2-3) contre la Croatie au premier tour du Groupe mondial. Au Sart-Tilman, il s'était incliné en trois sets devant Marin Cilic avant de perdre le cinquième match décisif contre Borna Coric, un nouvelle fois en trois sets. Vendredi, le premier match verra Arthur De Greef (ATP 202) défier Thiago Monteiro (ATP 107) à partir de 19h00 (heures belges). (Belga)