Lutsenko figurait dans l'échappée matinale, formée de 17 coureurs dont le vainqueur du Tour de France Egan Bernal. Ce groupe n'a jamais eu plus de 2 minutes d'avance. A environ 80 km de l'arrivée, Lutsenko a tenté sa chance en solitaire. Il a tenu bon jusqu'à l'arrivée pour signer, à 27 ans, la 25e victoire de sa carrière, sa 9e de la saison. Il succède au palmarès à l'Espagnol Juan José Lobato. (Belga)