Je vais bien évidemment revenir sur le transfert de David Pollet au Sporting d'Anderlecht. Encore une fois, on a droit à un bel exemple de surréalisme à la belge. Comment les Mauves peuvent mettre 2,5 millions d'euros, commissions comprises, sur la table pour un joueur qui n'a qu'une saison de championnat belge dans les jambes ? Et lui donner quatre ans et demi de contrat ? Quand je vois qu'un joueur comme Guillaume Hoarau, qui serait venu à Anderlecht et qui possède le même profil que Pollet, était libre de tout contrat et aurait pu renforcer les Bruxellois gratuitement, je me pose des questions sur la manière dont fonctionne la cellule de recrutement du Sporting. Dans le communiqué du transfert, Anderlecht remercie Mogi Bayat d'avoir permis à la transaction de se faire alors qu'il est payé par le club pour faire du scouting en France. Il y a une grande amitié entre Mogi et Herman Van Holsbeeck, surtout depuis la plus-value réalisée avec le transfert du Saoudien Osama Hawsawi mais je me permets de dire aux dirigeant mauve que si sa cellule de recrutement fonctionnait mieux, il aurait été bon d'aller voir jouer Thorgan Hazard et Pollet au Racing Club de Lens il y a deux ans. Ca leur aurait évité de se faire balader dans l'affaire Hazard et de mettre autant d'argent pour leur nouvel attaquant !

Quand je vois qu'un joueur comme Ludovic Obraniak, international polonais et champion de France avec le LOSC époque Eden Hazard, quitte Bordeaux pour le Werder Brême pour deux millions d'euros, je me dis que le montant du transfert de Pollet, qui est un bon joueur et à qui je souhaite plus de réussite que Cyril Théréau ou Grégory Pujol, est du foutage de gueule ! A qui cela profite ?

Il y a une semaine, Mehdi Bayat s'insurgeait quand un journaliste de Belgacom évoquait la possibilité d'un transfert de Pollet à Bruges. Au final, il a juste fait monter les enchères, les Flandriens étaient prêts à mettre 1,6 millions d'euros sur la table.

La grande question c'est de savoir qui est le patron de Charleroi ? On n'entend plus parler de Fabien Debecq et Mehdi Bayat assure qu'il n'y aura qu'un départ pour finalement vendre trois cadres dont les transactions sont réglées par un membre de sa famille pour deux d'entre eux !

Que ce soit à Anderlecht ou à Charleroi, on ne respecte pas ses supporters. J'ai cru pendant six mois au projet carolo mais maintenant Felice Mazzu doit composer. On parle désormais de maintien alors que si les Zèbres avaient conservé deux des trois joueurs partis, ils auraient pu prétendre à bien mieux. Mazzu doit juste la fermer et faire avec les moyens du bord : trois nouveaux joueurs qui viennent de France. Charleroi n'a aucun projet et devient une plaque-tournante destinée à remplir les caisses de tout le monde. Ça me fait penser au Beveren de Jean-Marc Guillou et ses Ivoiriens qui a fini par faire faillite !

Pendant ce temps-là, le Standard se balade en tête du classement. Guy Luzon a enfin une équipe-type, les Liégeois jouent bien et si ça continue comme ça ce n'est pas 10 points d'avance mais 20 qu'ils auront pour entamer les play-offs ! L'Israélien insuffle de la bonne humeur, du positivisme dans ce Standard et ça se voit sur le terrain. Tout l'inverse d'un John Van den Brom. On a l'impression que tout le monde lâche au Sporting : même Guillaume Gillet est dépité à l'interview d'après-match et les supporters sont déçus mais restent bien gentils. Je ne vois pas pour l'instant comment Anderlecht pourrait jouer mieux. L'arrivée de Pollet peut être un plus mais pour cela il faudra que VDB passe au 4-4-2 car je ne vois pas Aleksandar Mitrovic, l'homme qui valait 5 millions, se retrouver sur le banc !

PROPOS RECUEILLIS PAR jules monnier

Je vais bien évidemment revenir sur le transfert de David Pollet au Sporting d'Anderlecht. Encore une fois, on a droit à un bel exemple de surréalisme à la belge. Comment les Mauves peuvent mettre 2,5 millions d'euros, commissions comprises, sur la table pour un joueur qui n'a qu'une saison de championnat belge dans les jambes ? Et lui donner quatre ans et demi de contrat ? Quand je vois qu'un joueur comme Guillaume Hoarau, qui serait venu à Anderlecht et qui possède le même profil que Pollet, était libre de tout contrat et aurait pu renforcer les Bruxellois gratuitement, je me pose des questions sur la manière dont fonctionne la cellule de recrutement du Sporting. Dans le communiqué du transfert, Anderlecht remercie Mogi Bayat d'avoir permis à la transaction de se faire alors qu'il est payé par le club pour faire du scouting en France. Il y a une grande amitié entre Mogi et Herman Van Holsbeeck, surtout depuis la plus-value réalisée avec le transfert du Saoudien Osama Hawsawi mais je me permets de dire aux dirigeant mauve que si sa cellule de recrutement fonctionnait mieux, il aurait été bon d'aller voir jouer Thorgan Hazard et Pollet au Racing Club de Lens il y a deux ans. Ca leur aurait évité de se faire balader dans l'affaire Hazard et de mettre autant d'argent pour leur nouvel attaquant ! Quand je vois qu'un joueur comme Ludovic Obraniak, international polonais et champion de France avec le LOSC époque Eden Hazard, quitte Bordeaux pour le Werder Brême pour deux millions d'euros, je me dis que le montant du transfert de Pollet, qui est un bon joueur et à qui je souhaite plus de réussite que Cyril Théréau ou Grégory Pujol, est du foutage de gueule ! A qui cela profite ? Il y a une semaine, Mehdi Bayat s'insurgeait quand un journaliste de Belgacom évoquait la possibilité d'un transfert de Pollet à Bruges. Au final, il a juste fait monter les enchères, les Flandriens étaient prêts à mettre 1,6 millions d'euros sur la table. La grande question c'est de savoir qui est le patron de Charleroi ? On n'entend plus parler de Fabien Debecq et Mehdi Bayat assure qu'il n'y aura qu'un départ pour finalement vendre trois cadres dont les transactions sont réglées par un membre de sa famille pour deux d'entre eux ! Que ce soit à Anderlecht ou à Charleroi, on ne respecte pas ses supporters. J'ai cru pendant six mois au projet carolo mais maintenant Felice Mazzu doit composer. On parle désormais de maintien alors que si les Zèbres avaient conservé deux des trois joueurs partis, ils auraient pu prétendre à bien mieux. Mazzu doit juste la fermer et faire avec les moyens du bord : trois nouveaux joueurs qui viennent de France. Charleroi n'a aucun projet et devient une plaque-tournante destinée à remplir les caisses de tout le monde. Ça me fait penser au Beveren de Jean-Marc Guillou et ses Ivoiriens qui a fini par faire faillite ! Pendant ce temps-là, le Standard se balade en tête du classement. Guy Luzon a enfin une équipe-type, les Liégeois jouent bien et si ça continue comme ça ce n'est pas 10 points d'avance mais 20 qu'ils auront pour entamer les play-offs ! L'Israélien insuffle de la bonne humeur, du positivisme dans ce Standard et ça se voit sur le terrain. Tout l'inverse d'un John Van den Brom. On a l'impression que tout le monde lâche au Sporting : même Guillaume Gillet est dépité à l'interview d'après-match et les supporters sont déçus mais restent bien gentils. Je ne vois pas pour l'instant comment Anderlecht pourrait jouer mieux. L'arrivée de Pollet peut être un plus mais pour cela il faudra que VDB passe au 4-4-2 car je ne vois pas Aleksandar Mitrovic, l'homme qui valait 5 millions, se retrouver sur le banc ! PROPOS RECUEILLIS PAR jules monnier