Mercredi soir, l'équipe de Carlos Tevez, resté sur le banc, s'est rapidement mise à l'abri grâce à un but de son attaquant Ramon Abila (18e). Après des réalisations de Luan (53e) et Gomez (60e, s.p.), Boca a définitivement validé son ticket via Benedetto (70e). Boca, vainqueur à six reprises de la Copa Libertadores, attend un sacre depuis 2007. Pour le club du quartier populaire de La Boca, ce sera l'occasion d'égaler le record d'un autre club argentin, Independiente, surnommé le "Roi des Coupes" pour ses sept titres dans la reine des compétitions sud-américaines de clubs. River Quant à River Plate, qualifié mardi soir au bout du suspense, il a remporté son 3e titre en Copa Libertadores en 2015 après ceux de 1986 et 1996. Le match aller est prévu le 7 novembre à la Bonbonera, l'antre de Boca Juniors, le retour le 28 novembre au stade Monumental de River Plate. C'est la dernière année que la finale de la Copa Libertadores se joue par match aller et retour. A partir de 2019, elle se jouera sur un match et Santiago, capitale du Chili, l'accueillera l'an prochain. (Belga)

Mercredi soir, l'équipe de Carlos Tevez, resté sur le banc, s'est rapidement mise à l'abri grâce à un but de son attaquant Ramon Abila (18e). Après des réalisations de Luan (53e) et Gomez (60e, s.p.), Boca a définitivement validé son ticket via Benedetto (70e). Boca, vainqueur à six reprises de la Copa Libertadores, attend un sacre depuis 2007. Pour le club du quartier populaire de La Boca, ce sera l'occasion d'égaler le record d'un autre club argentin, Independiente, surnommé le "Roi des Coupes" pour ses sept titres dans la reine des compétitions sud-américaines de clubs. River Quant à River Plate, qualifié mardi soir au bout du suspense, il a remporté son 3e titre en Copa Libertadores en 2015 après ceux de 1986 et 1996. Le match aller est prévu le 7 novembre à la Bonbonera, l'antre de Boca Juniors, le retour le 28 novembre au stade Monumental de River Plate. C'est la dernière année que la finale de la Copa Libertadores se joue par match aller et retour. A partir de 2019, elle se jouera sur un match et Santiago, capitale du Chili, l'accueillera l'an prochain. (Belga)