En tant que vainqueurs de leur phase de groupoes (B), les Buffalos se sont directement qualifiés pour les huitièmes de finale et ont évité le passage par les barrages qui ont opposésles deuxièmes de groupe de la Conference League aux troisièmes de ceux de l'Europa League. Cette qualification directe permet aussi d'avoir l'avantage du terrain au match retour des huitièmes de finale. Tête de série de ce tirage au sort, le club gantois est certain d'éviter un autre vainqueur de groupe de la Conference League. L'équipe de l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck affrontera donc un des huit vainqueurs des barrages qui se sont achevés jeudi soir. Il s'agira des Anglais de Leicester City, des Néerlandais du PSV Eindhoven et de Vitesse Arnhem, des Français de Marseille, des Norvégiens de Bodo/Glimt, des Serbes du Partizan Belgrade, des Tchèques du Slavia Prague ou des Grecs du PAOK Salonique. Les huitièmes de finale doivent se jouer les jeudis 10 et 17 mars. (Belga)

En tant que vainqueurs de leur phase de groupoes (B), les Buffalos se sont directement qualifiés pour les huitièmes de finale et ont évité le passage par les barrages qui ont opposésles deuxièmes de groupe de la Conference League aux troisièmes de ceux de l'Europa League. Cette qualification directe permet aussi d'avoir l'avantage du terrain au match retour des huitièmes de finale. Tête de série de ce tirage au sort, le club gantois est certain d'éviter un autre vainqueur de groupe de la Conference League. L'équipe de l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck affrontera donc un des huit vainqueurs des barrages qui se sont achevés jeudi soir. Il s'agira des Anglais de Leicester City, des Néerlandais du PSV Eindhoven et de Vitesse Arnhem, des Français de Marseille, des Norvégiens de Bodo/Glimt, des Serbes du Partizan Belgrade, des Tchèques du Slavia Prague ou des Grecs du PAOK Salonique. Les huitièmes de finale doivent se jouer les jeudis 10 et 17 mars. (Belga)