À la veille du déplacement à Charleroi, la direction d'Anderlecht appliquait un plan de bataille éprouvé : en cas de crise, elle rappelle une icône du club. C'est ainsi qu'après Pär Zetterberg, Vincent Kompany et Frank Arnesen, Frank Vercauteren effectuait son retour au bercail. À Neerpede, personne n'avait senti venir le coup : comme pour l'arrivée de Kompany, la direction avait réussi à garder le secret jusqu'au dernier moment. Aussi étonnant que sa puisse paraître : même Arnesen n'était pas au courant.
...