La différence est si insignifiante qu'un oeil non averti prendrait la recommandation pour une blague. La Fédération prend contact avec un club de l'élite. Motif : le match de ses U16 est filmé d'un peu trop bas, ne respectant pas les dix mètres minimaux de hauteur. Impossible, dans ces conditions, d'en faire une analyse correcte. Entre excuses et rectification, les membres de la cellule vidéo du club passent également par une phase d'étonnement. La Fédé regarde donc tout. Même les matches de jeunes. Le tout avec une attention particulièrement prononcée. Le Diable se cache dans les détails.
...