Retrouvez cet article en intégralité dans notre magazine de la semaine, dispo dès mercredi en librairies.
...

L'Autrichien Dominik Thalhammer (51 ans), qui a remplacé Yves Vanderhaeghe, est immédiatement entré dans l'histoire du Cercle : il est le premier coach depuis Lorenzo Staelens en 2013 à remporter son premier match. Il s'est imposé 1-2 à Courtrai, grâce à l'opportunisme de Rabbi Matondo. L'ancien entraîneur du LASK Linz a refait appel au onze de base qui avait battu le FC Malines.Thalhammer, qui a signé jusqu'en 2023 à Bruges, a visionné dix matches, mais il a surtout tiré profit du match de Coupe perdu à Malines (2-1) pour dresser certains constats. Les adjoints Miron Muslic et Jimmy De Wulf ont pu diriger ce duel. L'ancien boss de la sélection féminine autrichienne veut proposer un autre style de jeu. "Un power play, un jeu énergique, qui s'appuie sur un pressing élevé. C'est ma marque de fabrique", a déclaré le nouvel entraîneur lors de sa présentation à la presse. "Je veux gagner en développant un football dynamique et intense. Je dispose ici de joueurs heureux, qui ont un potentiel particulièrement élevé."Thalhammer fait partie du réseau de Paul Mitchell (quarante ans), le directeur sportif de l'AS Monaco depuis juin 2020. Auparavant, depuis février 2018, l'Anglais a été Head of Recruitment & Development du RB Leipzig. Thalhammer doit maintenant aider les jeunes à progresser individuellement. Il doit aussi faire grandir la confiance de Senna Miangue, Waldo Rubio, Alex Millan et Kévin Denkey, échapper aux barrages et utiliser davantage les bases de données. Ce sont les tâches que lui a assigné le directeur technique du Cercle, Carlos Aviña.