Qu'ont en commun un dynamique milieu de terrain maltais, un redoutable attaquant allemand, un virevoltant ailier japonais et un redoutable défenseur danois ? C'est en trouvant une issue favorable à cette question aux airs d'énigme que l'Union Saint-Gilloise, tout juste promue au sein de l'élite belge, s'est transformée en sensation du début de saison. Le tout sous les ordres d'un Felice Mazzù qui, comme tous les membres de son noyau, n'a pas été choisi au hasard. Homme de projet, l'ancien entraîneur au long cours des Zèbres carolos s'est parfaitement retrouvé dans l'histoire écrite par les pensionnaires du Parc Duden, pilotée depuis le printemps 2019 par Chris O'Loughlin, ex-coach de Saint-Trond devenu directeur sportif à Saint-Gilles.

Au bout de treize journées de championnat, 18 joueurs différents ont déjà endossé le maillot unioniste en championnat. Treize nationalités pour des profils piochés aux quatre coins du Vieux Continent, de la D1B au troisième échelon du football français en passant par la League One, la RegionalLiga allemande ou l'élite danoise. Des paris qui ressemblent trop souvent à des coups de maître pour n'être que le fruit d'un heureux concours de circonstances, et qui invitent forcément à se pencher sur les contours de chaque pièce de l'audacieux puzzle saint-gillois. Promenade en 18 étapes sur l'itinéraire du succès des Jaune et Bleu.

Retrouvez cet article en intégralité dans notre magazine de la semaine, dispo dès demain en librairie.

Qu'ont en commun un dynamique milieu de terrain maltais, un redoutable attaquant allemand, un virevoltant ailier japonais et un redoutable défenseur danois ? C'est en trouvant une issue favorable à cette question aux airs d'énigme que l'Union Saint-Gilloise, tout juste promue au sein de l'élite belge, s'est transformée en sensation du début de saison. Le tout sous les ordres d'un Felice Mazzù qui, comme tous les membres de son noyau, n'a pas été choisi au hasard. Homme de projet, l'ancien entraîneur au long cours des Zèbres carolos s'est parfaitement retrouvé dans l'histoire écrite par les pensionnaires du Parc Duden, pilotée depuis le printemps 2019 par Chris O'Loughlin, ex-coach de Saint-Trond devenu directeur sportif à Saint-Gilles.Au bout de treize journées de championnat, 18 joueurs différents ont déjà endossé le maillot unioniste en championnat. Treize nationalités pour des profils piochés aux quatre coins du Vieux Continent, de la D1B au troisième échelon du football français en passant par la League One, la RegionalLiga allemande ou l'élite danoise. Des paris qui ressemblent trop souvent à des coups de maître pour n'être que le fruit d'un heureux concours de circonstances, et qui invitent forcément à se pencher sur les contours de chaque pièce de l'audacieux puzzle saint-gillois. Promenade en 18 étapes sur l'itinéraire du succès des Jaune et Bleu.