"En étroite collaboration avec l'UCI et avec le concours des collectivités concernées, les organisateurs ont d'ores et déjà commencé à travailler pour tenter de reporter ces monuments du cyclisme mondial auxquels les équipes, les coureurs et le public sont profondément attachés", a précisé ASO. Les courses dames du diptyque wallon sont également reportées, comme la cyclosportive Paris-Roubaix Challenge. Liège-Bastogne-Liège n'avait plus été annulée depuis 1944, à cause de la Seconde Guerre Mondiale. Après le report de Milan-Sanremo, deux nouveaux Monuments sont donc en péril avec ces reports de l'"Enfer du Nord" et de "La Doyenne", organisée pour la première fois en 1892. Paris-Roubaix, remporté en 2019 par Philippe Gilbert, n'a été annulé qu'entre 1915 et 1918 puis entre 1940 et 1942. Le monde du cyclisme est, comme tous les autres sports, largement bouleversé par la pandémie de Covid-19. Après l'annulation des courses italiennes de début de saison, Paris-Nice s'est ponctué un jour plus tôt que prévu samedi soir. Le Tour d'Italie, qui devait s'élancer le 9 mai de Budapest, a lui aussi été reporté. (Belga)

"En étroite collaboration avec l'UCI et avec le concours des collectivités concernées, les organisateurs ont d'ores et déjà commencé à travailler pour tenter de reporter ces monuments du cyclisme mondial auxquels les équipes, les coureurs et le public sont profondément attachés", a précisé ASO. Les courses dames du diptyque wallon sont également reportées, comme la cyclosportive Paris-Roubaix Challenge. Liège-Bastogne-Liège n'avait plus été annulée depuis 1944, à cause de la Seconde Guerre Mondiale. Après le report de Milan-Sanremo, deux nouveaux Monuments sont donc en péril avec ces reports de l'"Enfer du Nord" et de "La Doyenne", organisée pour la première fois en 1892. Paris-Roubaix, remporté en 2019 par Philippe Gilbert, n'a été annulé qu'entre 1915 et 1918 puis entre 1940 et 1942. Le monde du cyclisme est, comme tous les autres sports, largement bouleversé par la pandémie de Covid-19. Après l'annulation des courses italiennes de début de saison, Paris-Nice s'est ponctué un jour plus tôt que prévu samedi soir. Le Tour d'Italie, qui devait s'élancer le 9 mai de Budapest, a lui aussi été reporté. (Belga)