Arnaud Bodart, comme Tonton et Bolat

Le jeune international espoir est venu, grâce à son but de ce week-end face à Eupen, compléter une liste très restreinte de gardiens ayant marqué pour le club liégeois. Son but, inscrit dans les derniers instants de la rencontre, a permis au Standard d'arracher le match nul face aux Germanophones.

Le sens du but semble s'être transmis de génération en génération chez les Bodart. En effet, l'oncle d'Arnaud, Gilbert Bodart, avait inscrit un total de quatorze réalisations sous le maillot rouche, toutes sur penalty. Il est le portier belge ayant marqué le plus de goals devant Philippe Vande Walle, qui, au cours de sa carrière, a transformé treize pénos pour le Germinal Ekeren. Christian Piot, la légende du club principautaire et Soulier d'Or 1972, a quant à lui trouvé le chemin des filets à neuf reprises avec le maillot liégeois et une fois avec les Diables rouges.

Cependant, le premier gardien du RSCL qui nous vient à l'esprit lorsqu'on parle de but est Sinan Bolat. Le Turc est entré dans la légende du club en inscrivant un goal de la plus haute importance dans des derniers instants du duel de Champions League opposant le Standard à l'AZ Alkmaar. Alors que les Rouches n'avaient besoin que d'un match nul face aux Néerlandais pour pouvoir finir à la troisième place de leur groupe et ainsi se qualifier pour l'Europa League, ils étaient menés d'un but à quelques secondes du coup de sifflet final. Sur un coup franc de Benjamin Nicaise, le portier liégeois, monté quelques instants plus tôt, décoche un coup de tête rageur dans les filets adverses et permet à son club de passer l'hiver au chaud. Sa célébration, un sprint autour du terrain pour finir au sol, les bras en croix dans sa propre partie de terrain, restera à jamais gravée dans les esprits liégeois.

Silvio Proto pour Sterchele

Le légendaire portier d'Anderlecht avait été prêté une saison au Germinal Beerschot en 2008-2009. C'est lors d'un match de championnat face à la Gantoise que le gardien aux treize caps chez les Diables est venu égaliser de la tête sur corner. L'actuel troisième gardien de la Lazio avait célébré son but en imitant la célébration du défunt François Sterchele. Il expliquait après la rencontre : "C'est pour dire qu'on ne l'oublie pas, il manque à tout le monde sur les terrains de football. Il a marqué des beaux buts ici. Voilà, c'est à lui que je dédie ce but."

Betrand Laquait glisse sous le vent

En 2003, lors d'une rencontre entre Charleroi et Mons, Bertrand Laquait dégage un ballon destiné à son attaquant. Le vent, très puissant ce jour-là, donne de la vitesse au ballon et finit par lober le malheureux Kris Van de Putte. Ce but n'empêchera cependant pas les Carolos de concéder le nul dans le Hainaut.

Copa Boubacar, Fred Herpoel et William Dutoit héros d'un soir

L'Ivoirien a marqué pour Lokeren en 2012 face à Westerlo. Le score était de 3-0 pour Copa et les siens lors de l'obtention d'un penalty. Le public avait alors scandé le nom de son gardien, qui était parti inscrire le quatrième et dernier but de la rencontre.

Fred Herpoel avait quant à lui converti son péno face à Mouscron en 2006. Il avait également inscrit un but pour égaliser face à Anderlecht en 1998, mais ce dernier ne lui avait pas été accordé au vu de la difficulté à identifier le buteur.

William Dutoit était le dernier membre de la confrérie des gardiens à avoir marqué avant Bodart. Son but date de 2015 et avait permis à Saint-Trond d'égaliser face à Lokeren.

Ces portiers resteront cependant loin de la légende brésilienne Rogério Ceni, qui a inscrit la bagatelle de 132 buts pour son club de São Paulo, où il a disputé plus de 1200 matches. En vingt ans de carrière, il est devenu un véritable spécialiste des coup-francs.

Leandro Thibaut (st.)

Le jeune international espoir est venu, grâce à son but de ce week-end face à Eupen, compléter une liste très restreinte de gardiens ayant marqué pour le club liégeois. Son but, inscrit dans les derniers instants de la rencontre, a permis au Standard d'arracher le match nul face aux Germanophones. Le sens du but semble s'être transmis de génération en génération chez les Bodart. En effet, l'oncle d'Arnaud, Gilbert Bodart, avait inscrit un total de quatorze réalisations sous le maillot rouche, toutes sur penalty. Il est le portier belge ayant marqué le plus de goals devant Philippe Vande Walle, qui, au cours de sa carrière, a transformé treize pénos pour le Germinal Ekeren. Christian Piot, la légende du club principautaire et Soulier d'Or 1972, a quant à lui trouvé le chemin des filets à neuf reprises avec le maillot liégeois et une fois avec les Diables rouges. Cependant, le premier gardien du RSCL qui nous vient à l'esprit lorsqu'on parle de but est Sinan Bolat. Le Turc est entré dans la légende du club en inscrivant un goal de la plus haute importance dans des derniers instants du duel de Champions League opposant le Standard à l'AZ Alkmaar. Alors que les Rouches n'avaient besoin que d'un match nul face aux Néerlandais pour pouvoir finir à la troisième place de leur groupe et ainsi se qualifier pour l'Europa League, ils étaient menés d'un but à quelques secondes du coup de sifflet final. Sur un coup franc de Benjamin Nicaise, le portier liégeois, monté quelques instants plus tôt, décoche un coup de tête rageur dans les filets adverses et permet à son club de passer l'hiver au chaud. Sa célébration, un sprint autour du terrain pour finir au sol, les bras en croix dans sa propre partie de terrain, restera à jamais gravée dans les esprits liégeois. Le légendaire portier d'Anderlecht avait été prêté une saison au Germinal Beerschot en 2008-2009. C'est lors d'un match de championnat face à la Gantoise que le gardien aux treize caps chez les Diables est venu égaliser de la tête sur corner. L'actuel troisième gardien de la Lazio avait célébré son but en imitant la célébration du défunt François Sterchele. Il expliquait après la rencontre : "C'est pour dire qu'on ne l'oublie pas, il manque à tout le monde sur les terrains de football. Il a marqué des beaux buts ici. Voilà, c'est à lui que je dédie ce but."En 2003, lors d'une rencontre entre Charleroi et Mons, Bertrand Laquait dégage un ballon destiné à son attaquant. Le vent, très puissant ce jour-là, donne de la vitesse au ballon et finit par lober le malheureux Kris Van de Putte. Ce but n'empêchera cependant pas les Carolos de concéder le nul dans le Hainaut. Copa Boubacar, Fred Herpoel et William Dutoit héros d'un soirL'Ivoirien a marqué pour Lokeren en 2012 face à Westerlo. Le score était de 3-0 pour Copa et les siens lors de l'obtention d'un penalty. Le public avait alors scandé le nom de son gardien, qui était parti inscrire le quatrième et dernier but de la rencontre. Fred Herpoel avait quant à lui converti son péno face à Mouscron en 2006. Il avait également inscrit un but pour égaliser face à Anderlecht en 1998, mais ce dernier ne lui avait pas été accordé au vu de la difficulté à identifier le buteur. William Dutoit était le dernier membre de la confrérie des gardiens à avoir marqué avant Bodart. Son but date de 2015 et avait permis à Saint-Trond d'égaliser face à Lokeren. Ces portiers resteront cependant loin de la légende brésilienne Rogério Ceni, qui a inscrit la bagatelle de 132 buts pour son club de São Paulo, où il a disputé plus de 1200 matches. En vingt ans de carrière, il est devenu un véritable spécialiste des coup-francs. Leandro Thibaut (st.)