Ce ne devait être qu'une promenade de santé pour les clubs de l'élite face à ceux des divisions inférieures, mais comme chaque année, certains se sont cassé les dents dès les seizièmes et quittent, par la petite porte, la compétition.

C'est notamment le cas des Mouscronnois, qui se sont inclinés 4-3 aux tirs au but face à la modeste équipe de Coxyde (D3), après avoir partagé l'enjeu au terme du temps réglementaire (0-0). Une séance de tirs qui a mis en lumière les gardiens de but. Et à ce jeu, ce sont Jonas Cool et Coxyde qui passent au tour suivant. Interrogé par Sudpresse, Rachid Chihab, l'entraîneur des Hurlus, ne pouvait que constater l'échec de son équipe face à une équipe de Coxyde bien organisée. "Durant le match, il a manqué de la justesse dans la dernière passe. Nous nous sommes retrouvés dans des conditions difficiles. Après l'exclusion de Kevin Boli, tout s'est enchaîné. On aurait finalement pu s'imposer lors de la séance des tirs au but ".

Westerlo s'est également fait surprendre 6-1 par le Olsa Brakel, 11e de division 3A. Les Campinois ont reçu un véritable coup de massue dès le début de la partie, puisque Olsa Brakel menait 2-0 après 4 minutes de jeu seulement. Dennis Van Wijk, qui avait décidé de laisser ses cadres au repos, n'a pu que constater les dégâts, tant son équipe était dominée par le Olsa Brakel.

Genk et Waasland-Beveren ont, eux, été éliminés par des clubs de D2. Genk s'est incliné à domicile 0-1 face au Racing Malines et Waasland-Beveren 2-1 sur le terrain de Lommel United.

Le Standard assure, Anderlecht aux prolongations

Le Standard de Liège s'est facilement imposé 0-3 face à Heist (D2). Des buts de Tony Watt, Adrien Trebel et Yuji Ono ont permis aux Liégeois d'engranger leur 3e victoire consécutive, après un début de saison catastrophique. Yohann Thuram, qui était aligné dans les buts liégeois, soulignait la bonne prestation et le respect de la tactique mise en place par Guy Luzon durant ce match. "Ce n'était pas un match à prendre à la légère, surtout avec un nouveau groupe. Il faut le temps que la mayonnaise prenne, mais je crois qu'on est sur la bonne voie. Aujourd'hui, on a pris de la confiance mais il ne faut pas s'enflammer", a-t-il déclaré à Standard TV après le match.

Anderlecht a lui attendu les prolongations pour finalement émerger 3-5 face au Patro Eisden Maasmechelen (D2). D'abord mené 1-3, un doublé en 5 minutes de Marco Battista a permis au Patro de revenir à égalité des Mauves à l'issue du temps réglementaire (3-3). Mitrovic et Conte se sont ensuite chargés de faire passer Anderlecht au tour suivant.

Enfin, Charleroi a gagné 2-0 face à Eupen (D2), en deux minutes. Au retour des vestiaires, les Carolos ont littéralement assommé les Pandas, grâce à Saglik (49e) et Tainmont (50e).

Les résultats des 1/16e de finale :

VV Coxyde (D3) - Mouscron-Péruwelz (D1) 0-0 (4-3 tirs au but)

FC St-Gillis Waas (Promotion) - Cercle Bruges (D1) 1-7

Charleroi (D1) - AS Eupen (D2) 2-0

Woluwé-Zaventem (D2) - Ostende (D1) 1-3

Olsa Brakel (D3) - Westerlo (D1) 6-1

FC Dessel Sport (D2) - FC Malines (D1) 0-2

Oud-Heverlee Louvain (D2) - Courtrai (D1) 1-3

Club Bruges (D1) - Eendracht Alost (D2) 6-1

Antwerp FC (D2) - Zulte-Waregem (D1) 0-4

Lierse (D1) - Saint-Trond (D2) 4-0

Patro Eisden Maasmechelen (D2) - Anderlecht (D1) 3-5 après prol.

Racing Genk (D1) - Racing Malines (D2) 0-1

UR Namur (Promotion) - Gand (D1) 1-3

Lommel United (D2) - Waasland-Beveren (D1) 2-1

Lokeren (D1) -Sint-Eloois-Winkel (D3) 6-0

SK Heist (D2) - Standard (D1) 0-3

1/8e de finale (3 décembre)

Cercle Bruges - Coxyde (D3)

Charleroi - Ostende

Olsa Brakel (D3) - FC Malines

Club Bruges - Courtrai

Zulte Waregem - Lierse

RC Malines (D2) - Anderlecht

Lommel (D2) - Gand

Standard - Lokeren

Ce ne devait être qu'une promenade de santé pour les clubs de l'élite face à ceux des divisions inférieures, mais comme chaque année, certains se sont cassé les dents dès les seizièmes et quittent, par la petite porte, la compétition.C'est notamment le cas des Mouscronnois, qui se sont inclinés 4-3 aux tirs au but face à la modeste équipe de Coxyde (D3), après avoir partagé l'enjeu au terme du temps réglementaire (0-0). Une séance de tirs qui a mis en lumière les gardiens de but. Et à ce jeu, ce sont Jonas Cool et Coxyde qui passent au tour suivant. Interrogé par Sudpresse, Rachid Chihab, l'entraîneur des Hurlus, ne pouvait que constater l'échec de son équipe face à une équipe de Coxyde bien organisée. "Durant le match, il a manqué de la justesse dans la dernière passe. Nous nous sommes retrouvés dans des conditions difficiles. Après l'exclusion de Kevin Boli, tout s'est enchaîné. On aurait finalement pu s'imposer lors de la séance des tirs au but ".Westerlo s'est également fait surprendre 6-1 par le Olsa Brakel, 11e de division 3A. Les Campinois ont reçu un véritable coup de massue dès le début de la partie, puisque Olsa Brakel menait 2-0 après 4 minutes de jeu seulement. Dennis Van Wijk, qui avait décidé de laisser ses cadres au repos, n'a pu que constater les dégâts, tant son équipe était dominée par le Olsa Brakel.Genk et Waasland-Beveren ont, eux, été éliminés par des clubs de D2. Genk s'est incliné à domicile 0-1 face au Racing Malines et Waasland-Beveren 2-1 sur le terrain de Lommel United.Le Standard assure, Anderlecht aux prolongationsLe Standard de Liège s'est facilement imposé 0-3 face à Heist (D2). Des buts de Tony Watt, Adrien Trebel et Yuji Ono ont permis aux Liégeois d'engranger leur 3e victoire consécutive, après un début de saison catastrophique. Yohann Thuram, qui était aligné dans les buts liégeois, soulignait la bonne prestation et le respect de la tactique mise en place par Guy Luzon durant ce match. "Ce n'était pas un match à prendre à la légère, surtout avec un nouveau groupe. Il faut le temps que la mayonnaise prenne, mais je crois qu'on est sur la bonne voie. Aujourd'hui, on a pris de la confiance mais il ne faut pas s'enflammer", a-t-il déclaré à Standard TV après le match.Anderlecht a lui attendu les prolongations pour finalement émerger 3-5 face au Patro Eisden Maasmechelen (D2). D'abord mené 1-3, un doublé en 5 minutes de Marco Battista a permis au Patro de revenir à égalité des Mauves à l'issue du temps réglementaire (3-3). Mitrovic et Conte se sont ensuite chargés de faire passer Anderlecht au tour suivant.Enfin, Charleroi a gagné 2-0 face à Eupen (D2), en deux minutes. Au retour des vestiaires, les Carolos ont littéralement assommé les Pandas, grâce à Saglik (49e) et Tainmont (50e).