Parfois, le relais des idées véhiculées par son supérieur hiérarchique est un exercice d'équilibriste pour un T2. C'est visiblement loin d'être le cas pour Mbaye Leye quand il tape sur les clous plantés par Michel Preud'homme. Sur les bancs de l'école fédérale des entraîneurs, en tout cas, les rares apparitions de l'ancien attaquant - qui bénéficiait de plusieurs dispenses - évoquent à ses condisciples des idées proches de celles de son double champion de Belgique de mentor. Quand le Sénégalais développe sa vision du football, on entend ainsi souvent parler d'ailiers qui entrent dans l'intervalle à l'intérieur du jeu et de pics en profondeur. Deux aspects qui se retrouvent dans le jeu de Preud'homme depuis son retour du Golfe, et qui étaient inculqués à l'époque d'Al-Shabab par Emilio Ferrera.

Le pic en profondeur est un dérivé de picar, un terme utilisé par Marcelo Bielsa qui est devenu l'inspiration principale de Ferrera depuis leur rencontre au Mexique au coeur des années nonante, quand le Schaerbeekois travaillait à l'América. Appel en profondeur qui ouvre de l'espace à des moments bien précis, il se retrouve également dans le jeu de Philippe Clement, indirectement influencé par Ferrera via Preud'homme. Le verra-t-on faire son retour dans le Standard de 2021, après un passage de Philippe Montanier qui aura bien moins mis en exergue le travail des courses offensives?

Le jeu enseigné par MPH lors de son séjour commun avec Leye à Sclessin pourrait bien influencer le nouveau coach des Rouches, qui cite souvent son ancien T1 comme mentor de référence, sans jamais oublier Christian Gourcuff, été son premier coach chez les pros à Lorient et qui lui a enseigné ses premières bases tactiques chez les Merlus. Admirateur d'Arrigo Sacchi et de son 4-4-2 en zone, le coach récemment remercié par le FC Nantes propose un football certes différent, mais pas incompatible avec les idées de Ferrera et Preud'homme. "Quand j'ai quitté Lorient, c'était comme si je sortais du centre de formation", explique l'ancien attaquant pour résumer le cours de rattrapage tactique enseigné par Gourcuff en l'espace de deux saisons.

Parfois, le relais des idées véhiculées par son supérieur hiérarchique est un exercice d'équilibriste pour un T2. C'est visiblement loin d'être le cas pour Mbaye Leye quand il tape sur les clous plantés par Michel Preud'homme. Sur les bancs de l'école fédérale des entraîneurs, en tout cas, les rares apparitions de l'ancien attaquant - qui bénéficiait de plusieurs dispenses - évoquent à ses condisciples des idées proches de celles de son double champion de Belgique de mentor. Quand le Sénégalais développe sa vision du football, on entend ainsi souvent parler d'ailiers qui entrent dans l'intervalle à l'intérieur du jeu et de pics en profondeur. Deux aspects qui se retrouvent dans le jeu de Preud'homme depuis son retour du Golfe, et qui étaient inculqués à l'époque d'Al-Shabab par Emilio Ferrera.Le pic en profondeur est un dérivé de picar, un terme utilisé par Marcelo Bielsa qui est devenu l'inspiration principale de Ferrera depuis leur rencontre au Mexique au coeur des années nonante, quand le Schaerbeekois travaillait à l'América. Appel en profondeur qui ouvre de l'espace à des moments bien précis, il se retrouve également dans le jeu de Philippe Clement, indirectement influencé par Ferrera via Preud'homme. Le verra-t-on faire son retour dans le Standard de 2021, après un passage de Philippe Montanier qui aura bien moins mis en exergue le travail des courses offensives?Le jeu enseigné par MPH lors de son séjour commun avec Leye à Sclessin pourrait bien influencer le nouveau coach des Rouches, qui cite souvent son ancien T1 comme mentor de référence, sans jamais oublier Christian Gourcuff, été son premier coach chez les pros à Lorient et qui lui a enseigné ses premières bases tactiques chez les Merlus. Admirateur d'Arrigo Sacchi et de son 4-4-2 en zone, le coach récemment remercié par le FC Nantes propose un football certes différent, mais pas incompatible avec les idées de Ferrera et Preud'homme. "Quand j'ai quitté Lorient, c'était comme si je sortais du centre de formation", explique l'ancien attaquant pour résumer le cours de rattrapage tactique enseigné par Gourcuff en l'espace de deux saisons.