Les huitièmes de finale débuteront mardi sur le coup de 18h00 avec un derby flandrien entre le Cercle de Bruges et Ostende, deux équipes à la dynamique diamétralement opposée en championnat. Les Brugeois sont 17e et luttent pour le maintien tandis que les Côtiers sont 5e et dans la lutte pour le top 4. En soirée, le Standard tentera de poursuivre son parcours lors de son déplacement à Courtrai. Les Liégeois restent sur trois matches sans victoire en championnat après le partage concédé samedi contre Oud-Heverlee Louvain (1-1). Il s'agira également du premier match sur le banc de Luka Elsner, le nouvel entraîneur de Courtrai, qui avait dû observer une semaine de quarantaine. Mercredi, l'Olympic de Charleroi, club de Nationale 1, tentera de réaliser un nouvel exploit après avoir éliminé Zulte Waregem en 16es de finale. Les Dogues se rendent à Eupen à 17h00. À 18h00, Genk accueille Saint-Trond pour le traditionnel derby limbourgeois. L'affiche de ces 8es de finale est prévue mercredi soir (20h45) et opposera le Club de Bruges à l'Antwerp pour le remake de la finale de la saison dernière, remportée par les Anversois. Le 'Great Old' reste sur trois victoires de rang en championnat et pointe à la deuxième place derrière les Brugeois, autoritaires leaders. Jeudi, Charleroi se rend à La Gantoise à 18h00. Les Gantois, largués en championnat, voudront sauver leur saison en Coupe tandis que les Carolos voudront relever la tête après un début d'année mitigé et un partage contre Zulte Waregem dimanche en championnat. Dans le même temps, Malines se rend au Beerschot. Le dernier duel de ces huitièmes de finale est programmé jeudi à 20h45 avec un derby bruxellois entre l'Union Saint-Gilloise et le RSC Anderlecht. Les Saint-Gillois, leaders de la D1B, auront encore en mémoire leur victoire 0-3 au Parc Astrid en 16es de finale lors de la saison 2018-2019. Une rencontre que les Anderlechtois n'auront certainement pas oublié non plus et voudront prendre leur revanche au Parc Duden. Les troupes de Vincent Kompany, qui restent sur un succès convaincant à Genk en championnat (1-2), ont fait de la Coupe, qu'ils n'ont plus remportée depuis 2008, un de leurs objectifs de la saison. (Belga)

Les huitièmes de finale débuteront mardi sur le coup de 18h00 avec un derby flandrien entre le Cercle de Bruges et Ostende, deux équipes à la dynamique diamétralement opposée en championnat. Les Brugeois sont 17e et luttent pour le maintien tandis que les Côtiers sont 5e et dans la lutte pour le top 4. En soirée, le Standard tentera de poursuivre son parcours lors de son déplacement à Courtrai. Les Liégeois restent sur trois matches sans victoire en championnat après le partage concédé samedi contre Oud-Heverlee Louvain (1-1). Il s'agira également du premier match sur le banc de Luka Elsner, le nouvel entraîneur de Courtrai, qui avait dû observer une semaine de quarantaine. Mercredi, l'Olympic de Charleroi, club de Nationale 1, tentera de réaliser un nouvel exploit après avoir éliminé Zulte Waregem en 16es de finale. Les Dogues se rendent à Eupen à 17h00. À 18h00, Genk accueille Saint-Trond pour le traditionnel derby limbourgeois. L'affiche de ces 8es de finale est prévue mercredi soir (20h45) et opposera le Club de Bruges à l'Antwerp pour le remake de la finale de la saison dernière, remportée par les Anversois. Le 'Great Old' reste sur trois victoires de rang en championnat et pointe à la deuxième place derrière les Brugeois, autoritaires leaders. Jeudi, Charleroi se rend à La Gantoise à 18h00. Les Gantois, largués en championnat, voudront sauver leur saison en Coupe tandis que les Carolos voudront relever la tête après un début d'année mitigé et un partage contre Zulte Waregem dimanche en championnat. Dans le même temps, Malines se rend au Beerschot. Le dernier duel de ces huitièmes de finale est programmé jeudi à 20h45 avec un derby bruxellois entre l'Union Saint-Gilloise et le RSC Anderlecht. Les Saint-Gillois, leaders de la D1B, auront encore en mémoire leur victoire 0-3 au Parc Astrid en 16es de finale lors de la saison 2018-2019. Une rencontre que les Anderlechtois n'auront certainement pas oublié non plus et voudront prendre leur revanche au Parc Duden. Les troupes de Vincent Kompany, qui restent sur un succès convaincant à Genk en championnat (1-2), ont fait de la Coupe, qu'ils n'ont plus remportée depuis 2008, un de leurs objectifs de la saison. (Belga)