Christoph Daum sur le départ, la direction du Club Bruges aurait déjà porté son choix sur Franky Vercauteren pour remplacer l'Allemand, écrit Het Nieuwsbald ce vendredi. Le "Petit Prince du Parc Astrid" aurait le profil recherché par les Blauw en Zwart.

Licencié en mars de son poste d'entraîneur d'Al Jazira, aux Emirats arabes unis, Vercauteren est actuellement toujours dans le Golfe. "Je suis encore aux Emirats pour régler les détails de mon licenciement. Et Bruges ne m'a pas encore dérangé ici", a-t-il expliqué sur le ton de l'humour au Nieuwsblad, par téléphone. "Je n'ai pas de vision claire sur mon avenir. Je planifiais de revenir en Belgique pour mai ou juin mais je suis toujours ici car le dossier n'est pas encore en ordre."

Il se murmure aussi que Vercauteren aurait encore une piste à explorer au Moyen-Orient...

"Nous ne nous attendions pas à ce timing"

En attendant, Vincent Mannaert, le manager de Bruges, s'est dit surpris de l'annonce du départ de Daum. "Nous avions déjà remarqué certains signaux ces derniers temps, et il y avait déjà eu une réunion avec le président", a-t-il confié au micro de Sporting Telenet. "Le but était de se remettre autour de la table un de ces jours-ci. Que Daum ait d'abord averti les joueurs est donc une surprise, mais elle correspond à Daum, qui attache beaucoup d'importance au collectif".

Avant le match à Genk, Christoph Daum, arrivé en novembre dernier, avait annoncé à ses joueurs qu'il ne prolongerait pas l'aventure dans la Venise du Nord. Le Club brugeois s'est imposé 1-2 à Genk jeudi, et est assuré de terminer 2e du championnat derrière Anderlecht. Les Blauw en zwart joueront donc le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions. "Nous avons atteint notre objectif. Nous allons maintenant en profiter en fêtant cela", a dit Mannaert.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Christoph Daum sur le départ, la direction du Club Bruges aurait déjà porté son choix sur Franky Vercauteren pour remplacer l'Allemand, écrit Het Nieuwsbald ce vendredi. Le "Petit Prince du Parc Astrid" aurait le profil recherché par les Blauw en Zwart. Licencié en mars de son poste d'entraîneur d'Al Jazira, aux Emirats arabes unis, Vercauteren est actuellement toujours dans le Golfe. "Je suis encore aux Emirats pour régler les détails de mon licenciement. Et Bruges ne m'a pas encore dérangé ici", a-t-il expliqué sur le ton de l'humour au Nieuwsblad, par téléphone. "Je n'ai pas de vision claire sur mon avenir. Je planifiais de revenir en Belgique pour mai ou juin mais je suis toujours ici car le dossier n'est pas encore en ordre." Il se murmure aussi que Vercauteren aurait encore une piste à explorer au Moyen-Orient... "Nous ne nous attendions pas à ce timing" En attendant, Vincent Mannaert, le manager de Bruges, s'est dit surpris de l'annonce du départ de Daum. "Nous avions déjà remarqué certains signaux ces derniers temps, et il y avait déjà eu une réunion avec le président", a-t-il confié au micro de Sporting Telenet. "Le but était de se remettre autour de la table un de ces jours-ci. Que Daum ait d'abord averti les joueurs est donc une surprise, mais elle correspond à Daum, qui attache beaucoup d'importance au collectif". Avant le match à Genk, Christoph Daum, arrivé en novembre dernier, avait annoncé à ses joueurs qu'il ne prolongerait pas l'aventure dans la Venise du Nord. Le Club brugeois s'est imposé 1-2 à Genk jeudi, et est assuré de terminer 2e du championnat derrière Anderlecht. Les Blauw en zwart joueront donc le 3e tour préliminaire de la Ligue des champions. "Nous avons atteint notre objectif. Nous allons maintenant en profiter en fêtant cela", a dit Mannaert. Sportfootmagazine.be, avec Belga