Les bonnes prestations des Belges en Angleterre ont aiguisé les appétits des recruteurs anglais. " D'autres joueurs belges vont certainement aboutir en Angleterre car chaque club désire désormais son petit Belge ", explique un agent anglais. Vadis Odidja aurait déjà dû goûter aux charmes de la Premier League la saison dernière mais son transfert à Everton a capoté en dernière minute.

Les Toffees qui cherchent pourtant un remplaçant à Marouane Fellaini, de plus en plus certain de partir (Chelsea et les clubs russes d'Anzhi et du Zenit sont intéressés), sont pourtant refroidis par la saison du médian brugeois. Vadis, qui a donné mandat à la grosse boîte Wasserman Media Group pour lui trouver un employeur outre-Manche, pourrait finalement aboutir chez les promus de Cardiff, qui se sont renseignés sur le prix du joueur de Bruges.

C'est cette même agence (WMG) qui doit également sonder le marché international pour Yannick Ferrera, l'ancien entraîneur de Charleroi. Ceux-ci n'auront finalement pas bien loin à aller car Courtrai, qui ne sait pas encore si Hein Van Haezebrouck va prolonger, a pris les devants et s'est renseigné sur Ferrera auprès de Michel Preud'homme qui avait travaillé avec lui à Al-Shabab.

Par Stéphane Vande Velde

Les bonnes prestations des Belges en Angleterre ont aiguisé les appétits des recruteurs anglais. " D'autres joueurs belges vont certainement aboutir en Angleterre car chaque club désire désormais son petit Belge ", explique un agent anglais. Vadis Odidja aurait déjà dû goûter aux charmes de la Premier League la saison dernière mais son transfert à Everton a capoté en dernière minute.Les Toffees qui cherchent pourtant un remplaçant à Marouane Fellaini, de plus en plus certain de partir (Chelsea et les clubs russes d'Anzhi et du Zenit sont intéressés), sont pourtant refroidis par la saison du médian brugeois. Vadis, qui a donné mandat à la grosse boîte Wasserman Media Group pour lui trouver un employeur outre-Manche, pourrait finalement aboutir chez les promus de Cardiff, qui se sont renseignés sur le prix du joueur de Bruges. C'est cette même agence (WMG) qui doit également sonder le marché international pour Yannick Ferrera, l'ancien entraîneur de Charleroi. Ceux-ci n'auront finalement pas bien loin à aller car Courtrai, qui ne sait pas encore si Hein Van Haezebrouck va prolonger, a pris les devants et s'est renseigné sur Ferrera auprès de Michel Preud'homme qui avait travaillé avec lui à Al-Shabab.Par Stéphane Vande Velde