Menés de 9 points à l'issue de la première prolongation, les Cavs ont pu compter sur leur meneur Collin Sexton (32 pts), ainsi que sur Andre Drummond (23 pts), Cedi Osman (22 pts) et Darius Garland (21 pts) pour revenir et finalement s'imposer. Les Pistons avaient pourtant pris les devants dès le troisième quart temps, poussés par un Jerami Grant de feu (14 pts dans la période, 28 sur le match). Blake Griffin (26 pts) et Derrick Rose (13) ont également apporté leur pierre mais cela n'aura pas été suffisant. Les Rockets démarrent décidément mal la saison: après le report de leur match d'ouverture face à Oklahoma City après plusieurs cas de Covid-19 au sein de son équipe, Houston enfin autorisé à jouer samedi, s'est finalement incliné 128-126 à Portland, porté par un CJ McCollum des grands soirs (44 points, dont neuf tirs à trois pts sur 16), marqueur décisif à 6,9 secondes de la fin de la prolongation. Harden, enfin autorisé à jouer après en avoir été empêché pour avoir enfreint le protocole sanitaire de la NBA lié au coronavirus, se sera démené (44 pts) en vain. Auteur d'un panier à trois points à 15,6 secondes du buzzer, permettant à son équipe de prendre la tête, il n'aura finalement pas réussi à contenir McCollum, servi par Lilliard, pour inscrire le tir de la victoire. A Charlotte, tout s'est joué dans le money-time pour Oklahoma City, vainqueur aux Hornets (107-109). Charlotte avait pourtant effectué une belle remontée dans les dernières minutes, mais le Thunder a su rester solide, l'emportant finalement grâce à un tir gagnant de Shai Gilgeous-Alexander (24 points) à 1,4 seconde de la fin. Du côté de Washington, un triple double de Russell Westbrook et 39 points inscrits par Bradley Beal n'auront pas suffit à décrocher la victoire face au Magic d'Orlando, vainqueur 130 à 120 face aux Wizzards. Avec 15 points, 15 rebonds et 12 passes décisives, Westbrook devient cependant le 4e joueur de l'histoire de la NBA, après Magic Johnson, Jerry Lucas et Oscar Robertson, à réaliser un triple double dans les deux premiers matches de la saison de son équipe. L'homme fort de Philadelphie, Joel Embiid, s'est lui une nouvelle fois illustré lors d'une écrasante victoire chez les Knicks de New York (89-109), inscrivant 27 points et 10 rebonds. Bien aidé par les 15 points, 9 rebonds et six assists de Ben Simmons, les Sixers ont ainsi offert leur deuxième victoire en deux matches à leur nouveau coach, Doc Rivers. (Belga)

Menés de 9 points à l'issue de la première prolongation, les Cavs ont pu compter sur leur meneur Collin Sexton (32 pts), ainsi que sur Andre Drummond (23 pts), Cedi Osman (22 pts) et Darius Garland (21 pts) pour revenir et finalement s'imposer. Les Pistons avaient pourtant pris les devants dès le troisième quart temps, poussés par un Jerami Grant de feu (14 pts dans la période, 28 sur le match). Blake Griffin (26 pts) et Derrick Rose (13) ont également apporté leur pierre mais cela n'aura pas été suffisant. Les Rockets démarrent décidément mal la saison: après le report de leur match d'ouverture face à Oklahoma City après plusieurs cas de Covid-19 au sein de son équipe, Houston enfin autorisé à jouer samedi, s'est finalement incliné 128-126 à Portland, porté par un CJ McCollum des grands soirs (44 points, dont neuf tirs à trois pts sur 16), marqueur décisif à 6,9 secondes de la fin de la prolongation. Harden, enfin autorisé à jouer après en avoir été empêché pour avoir enfreint le protocole sanitaire de la NBA lié au coronavirus, se sera démené (44 pts) en vain. Auteur d'un panier à trois points à 15,6 secondes du buzzer, permettant à son équipe de prendre la tête, il n'aura finalement pas réussi à contenir McCollum, servi par Lilliard, pour inscrire le tir de la victoire. A Charlotte, tout s'est joué dans le money-time pour Oklahoma City, vainqueur aux Hornets (107-109). Charlotte avait pourtant effectué une belle remontée dans les dernières minutes, mais le Thunder a su rester solide, l'emportant finalement grâce à un tir gagnant de Shai Gilgeous-Alexander (24 points) à 1,4 seconde de la fin. Du côté de Washington, un triple double de Russell Westbrook et 39 points inscrits par Bradley Beal n'auront pas suffit à décrocher la victoire face au Magic d'Orlando, vainqueur 130 à 120 face aux Wizzards. Avec 15 points, 15 rebonds et 12 passes décisives, Westbrook devient cependant le 4e joueur de l'histoire de la NBA, après Magic Johnson, Jerry Lucas et Oscar Robertson, à réaliser un triple double dans les deux premiers matches de la saison de son équipe. L'homme fort de Philadelphie, Joel Embiid, s'est lui une nouvelle fois illustré lors d'une écrasante victoire chez les Knicks de New York (89-109), inscrivant 27 points et 10 rebonds. Bien aidé par les 15 points, 9 rebonds et six assists de Ben Simmons, les Sixers ont ainsi offert leur deuxième victoire en deux matches à leur nouveau coach, Doc Rivers. (Belga)