L'épreuve ne comportait pas moins de 21 ascensions. Le peloton a laissé filer Odd Christian Eiking (FDJ), Kiel Reijnen (Trek-Segafredo), Anthony Turgis (Cofidis), Brice Feillu (Fortuneo-Vital Concept) et Kevin Lebreton (Armée de Terre) après une quarantaine de kilomètres. Romain Sicard (Direct Energie) partit en contre à cinquante kilomètres de l'arrivée et parvint à rejoindre l'échappée. Il s'extirpa de ce groupe suivi par le seul Eiking, les autres étant avalés par le peloton. Le Norvégien déposa le Français avant de devoir à son tour rendre les armes à une vingtaine de kilomètres de la banderole sous l'impulsion des équipes AG2R La Mondiale et Etixx-Quick-Step. La "vraie" course pouvait commencer et il n'y eut bientôt plus qu'une trentaine de concurrents en lutte pour la victoire. Jan Bakelants (AG2R La Mondiale) se détacha, mais dut accepter la présence à ses côtés de Pieter Serry, Julien Simon, Adam Yates et Jerome Coppel. Ces cinq hommes furent rejoints par une bonne dizaine d'autres à la flamme rouge, et Peter Vakoc s'imposa au sprint devant le Français Julien Simon (Cofidis) et Olivier Pardini (Wallonie Bruxelles-Group Protect). Très actif dans la finale, le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) a dû se contenter de la 5è place, tandis que son compatriote Jérôme Coppel (IAM) a confirmé sa forme du début de saison en terminant 7e. (Belga)

L'épreuve ne comportait pas moins de 21 ascensions. Le peloton a laissé filer Odd Christian Eiking (FDJ), Kiel Reijnen (Trek-Segafredo), Anthony Turgis (Cofidis), Brice Feillu (Fortuneo-Vital Concept) et Kevin Lebreton (Armée de Terre) après une quarantaine de kilomètres. Romain Sicard (Direct Energie) partit en contre à cinquante kilomètres de l'arrivée et parvint à rejoindre l'échappée. Il s'extirpa de ce groupe suivi par le seul Eiking, les autres étant avalés par le peloton. Le Norvégien déposa le Français avant de devoir à son tour rendre les armes à une vingtaine de kilomètres de la banderole sous l'impulsion des équipes AG2R La Mondiale et Etixx-Quick-Step. La "vraie" course pouvait commencer et il n'y eut bientôt plus qu'une trentaine de concurrents en lutte pour la victoire. Jan Bakelants (AG2R La Mondiale) se détacha, mais dut accepter la présence à ses côtés de Pieter Serry, Julien Simon, Adam Yates et Jerome Coppel. Ces cinq hommes furent rejoints par une bonne dizaine d'autres à la flamme rouge, et Peter Vakoc s'imposa au sprint devant le Français Julien Simon (Cofidis) et Olivier Pardini (Wallonie Bruxelles-Group Protect). Très actif dans la finale, le Français Romain Bardet (AG2R La Mondiale) a dû se contenter de la 5è place, tandis que son compatriote Jérôme Coppel (IAM) a confirmé sa forme du début de saison en terminant 7e. (Belga)