Turgis, clairement le plus fort sur le parcours vallonné de l'épreuve, mais aussi de loin le mieux encadré par son équipe, devançait à l'arrivée d'1:07 son compatriote et coéquipier Loïc Chetout. Un autre Français, le champion du monde espoirs Kévin Ledanois (Fortuneo - Vital Concept) a pris la 3e place. Trois Belges figurent dans le top-10: Kenneth Vanbilsen (Cofidis), 4e à 1:17, Pieter Vanspeybrouck (Topsport Vlaanderen - Baloise), 6e à 1:18 et Gregory Habeaux (Wallonie- ruxelles), 10e à 2:31. Il s'agit du 3e succès de Turgis depuis son passage chez les pros. Il avait en effet gagné une étape et le classement final des Boucles de la Mayenne (cat 2.1.) la saison passée. Il faisait partie de la bonne échappée du jour partie au km 130, qui comprenait aussi ses coéquipiers Loïc Chetout, Florian Sénéchal, Hugo Hofstetter et notre compatriote Kenneth Vanbilsen, ainsi que Kévin Ledanois, Yoann Offredo (FDJ) et Pieter Vanspeybrouck. Il a porté une première attaque à 20 kilomètres du but en compagnie de Ledanois, mais le retour de Sénéchal a permis au groupe de se reformer. Il a ensuite remis cela à 13 kilomètres de la banderole pour s'imposer en solitaire et consoler l'équipe nordiste du saut de chaîne de Nacer Bouhanni dans le sprint de Milan-Sanremo. (Belga)

Turgis, clairement le plus fort sur le parcours vallonné de l'épreuve, mais aussi de loin le mieux encadré par son équipe, devançait à l'arrivée d'1:07 son compatriote et coéquipier Loïc Chetout. Un autre Français, le champion du monde espoirs Kévin Ledanois (Fortuneo - Vital Concept) a pris la 3e place. Trois Belges figurent dans le top-10: Kenneth Vanbilsen (Cofidis), 4e à 1:17, Pieter Vanspeybrouck (Topsport Vlaanderen - Baloise), 6e à 1:18 et Gregory Habeaux (Wallonie- ruxelles), 10e à 2:31. Il s'agit du 3e succès de Turgis depuis son passage chez les pros. Il avait en effet gagné une étape et le classement final des Boucles de la Mayenne (cat 2.1.) la saison passée. Il faisait partie de la bonne échappée du jour partie au km 130, qui comprenait aussi ses coéquipiers Loïc Chetout, Florian Sénéchal, Hugo Hofstetter et notre compatriote Kenneth Vanbilsen, ainsi que Kévin Ledanois, Yoann Offredo (FDJ) et Pieter Vanspeybrouck. Il a porté une première attaque à 20 kilomètres du but en compagnie de Ledanois, mais le retour de Sénéchal a permis au groupe de se reformer. Il a ensuite remis cela à 13 kilomètres de la banderole pour s'imposer en solitaire et consoler l'équipe nordiste du saut de chaîne de Nacer Bouhanni dans le sprint de Milan-Sanremo. (Belga)