Alison Van Uytvanck, tombée au premier tour du tournoi de Prague comme Elise Mertens, est 43e (-1). Greet Minnen a conservé in extremis (99e, -3) sa place dans le top 100, contrairement à Maryna Zavevska désormais 102e (-3). Suivent Ysaline Bonaventure (WTA 49) et Kirsten Flipkens (WTA 181), qui a joué à Wimbledon son dernier tournoi en simple. En double, Elise Mertens est toujours N.1 mondiale. Au sommet de la hiérarchie, la Polonaise Iga Swiatek est toujours solidement assise sur le trône du tennis féminin devant l'Estonienne Anett Kontaveit et la Grecque Maria Sakkari. La Française Caroline Garcia, tombeuse précisément de Swiatek à Varsovie avant de remporter le tournoi polonais, est désormais 32e après un bond en avant de 13 positions. La Tchèque Marie Bouzkova, lauréate à Prague, est passée de la 66e à la 46e place. (Belga)

Alison Van Uytvanck, tombée au premier tour du tournoi de Prague comme Elise Mertens, est 43e (-1). Greet Minnen a conservé in extremis (99e, -3) sa place dans le top 100, contrairement à Maryna Zavevska désormais 102e (-3). Suivent Ysaline Bonaventure (WTA 49) et Kirsten Flipkens (WTA 181), qui a joué à Wimbledon son dernier tournoi en simple. En double, Elise Mertens est toujours N.1 mondiale. Au sommet de la hiérarchie, la Polonaise Iga Swiatek est toujours solidement assise sur le trône du tennis féminin devant l'Estonienne Anett Kontaveit et la Grecque Maria Sakkari. La Française Caroline Garcia, tombeuse précisément de Swiatek à Varsovie avant de remporter le tournoi polonais, est désormais 32e après un bond en avant de 13 positions. La Tchèque Marie Bouzkova, lauréate à Prague, est passée de la 66e à la 46e place. (Belga)