Avec son gain de six rangs, Ons Jabeur, 27 ans, éliminée en demi-finale en Californie par la future gagnante Paula Badosa, 23 ans, pointe désormais à la 8e place mondiale. La meilleure place auparavant occupée par un joueur d'un pays arabe, hommes et femmes confondus, était la 14e, soit celle de Jabeur avant Indian Wells, et celle du Marocain Younes El Aynaoui en 2003 et 2004. Victorieuse en finale en Californie face à la Bélarusse Victoria Azarenka, l'Espagnole Paula Badosa - qui avait commencé l'année à la 70e place - a quant à elle bondi de 14 places et fait son entrée dans le Top 20, au 13e rang mondial. Azarenka, ancienne N.1 mondiale, a elle gagné six places et pointe à la 26e position du classement. Le trio de tête n'a pas varié, et l'Australienne Ashleigh Barty reste N.1 mondiale, devant la Bélarusse Aryna Sabalenka et la Tchèque Karolina Pliskova. Seule présente en Californie parmi ces trois joueuses, Pliskova avait été éliminée dès le 3e tour. Derrière elles, à noter le retour dans le Top 10, au 10e rang, de la Japonaise Osaka (+2 places), qui profite notamment, sans avoir pris part à Indian Wells, de la chute de la Polonaise Iga Swiatek (11e mondiale, -7 places), tête de série N.2 en Californie, mais éliminée dès les huitièmes de finale. Côté belge encore, hormis Greet Minnen (WTA 69, +10), numéro 3 belge, 24 ans, qui obtient son meilleur classement en carrière, les autres joueuses sont en recul. Alison Van Uytvanck est 58e (-3), numéro 2 belge alors que Marina Zanevska (WTA 102, -1) est 102e (-1), Ysaline Bonaventure 146e (-4) et Kirsten Flipkens 156e (-24). (Belga)

Avec son gain de six rangs, Ons Jabeur, 27 ans, éliminée en demi-finale en Californie par la future gagnante Paula Badosa, 23 ans, pointe désormais à la 8e place mondiale. La meilleure place auparavant occupée par un joueur d'un pays arabe, hommes et femmes confondus, était la 14e, soit celle de Jabeur avant Indian Wells, et celle du Marocain Younes El Aynaoui en 2003 et 2004. Victorieuse en finale en Californie face à la Bélarusse Victoria Azarenka, l'Espagnole Paula Badosa - qui avait commencé l'année à la 70e place - a quant à elle bondi de 14 places et fait son entrée dans le Top 20, au 13e rang mondial. Azarenka, ancienne N.1 mondiale, a elle gagné six places et pointe à la 26e position du classement. Le trio de tête n'a pas varié, et l'Australienne Ashleigh Barty reste N.1 mondiale, devant la Bélarusse Aryna Sabalenka et la Tchèque Karolina Pliskova. Seule présente en Californie parmi ces trois joueuses, Pliskova avait été éliminée dès le 3e tour. Derrière elles, à noter le retour dans le Top 10, au 10e rang, de la Japonaise Osaka (+2 places), qui profite notamment, sans avoir pris part à Indian Wells, de la chute de la Polonaise Iga Swiatek (11e mondiale, -7 places), tête de série N.2 en Californie, mais éliminée dès les huitièmes de finale. Côté belge encore, hormis Greet Minnen (WTA 69, +10), numéro 3 belge, 24 ans, qui obtient son meilleur classement en carrière, les autres joueuses sont en recul. Alison Van Uytvanck est 58e (-3), numéro 2 belge alors que Marina Zanevska (WTA 102, -1) est 102e (-1), Ysaline Bonaventure 146e (-4) et Kirsten Flipkens 156e (-24). (Belga)