Alison Van Uytvanck a vécu une semaine parfaite à Budapest. Dimanche, elle s'est imposée en finale du tournoi hongrois devant la Slovaque Dominika Cibulkova (WTA 30) après une bataille de trois sets. Ce succès, le troisième de sa carrière, lui permet de faire un bond de 30 places et de se retrouver 50e à la WTA, se rapprochant de son meilleur classement en carrière, une 41e place acquise en octobre 2015. Elle dépasse Kirsten Flipkens (67e) et devient la N.2 Belge derrière Elise Mertens, qui pointe à la 22e place (-1). A noter également la progression d'Ysaline Bonaventure, qui saute de la 154e à la 133e place après son quart de finale à Budapest. Yanina Wickmayer est 116 (+1) et Maryna Zanevska 193e (-4). Au sommet de la hiérarchie, Halep a retrouvé la place de N.1. Absente à Dubaï pour cause de blessure, la joueuse de 26 ans a profité d'une semaine sans tournoi de Caroline Wozniacki, qui avait plus de points à défendre, pour lui ravir la première place. (Belga)

Alison Van Uytvanck a vécu une semaine parfaite à Budapest. Dimanche, elle s'est imposée en finale du tournoi hongrois devant la Slovaque Dominika Cibulkova (WTA 30) après une bataille de trois sets. Ce succès, le troisième de sa carrière, lui permet de faire un bond de 30 places et de se retrouver 50e à la WTA, se rapprochant de son meilleur classement en carrière, une 41e place acquise en octobre 2015. Elle dépasse Kirsten Flipkens (67e) et devient la N.2 Belge derrière Elise Mertens, qui pointe à la 22e place (-1). A noter également la progression d'Ysaline Bonaventure, qui saute de la 154e à la 133e place après son quart de finale à Budapest. Yanina Wickmayer est 116 (+1) et Maryna Zanevska 193e (-4). Au sommet de la hiérarchie, Halep a retrouvé la place de N.1. Absente à Dubaï pour cause de blessure, la joueuse de 26 ans a profité d'une semaine sans tournoi de Caroline Wozniacki, qui avait plus de points à défendre, pour lui ravir la première place. (Belga)