A 33 ans, le Serbe, qui compte 12.030 points, dépasse Roger Federer, coincé à 310 semaines à l'approche de ses 40 ans. Le Suisse, qui fait son retour cette semaine à Doha après 13 mois d'absence, n'est plus que 6e mondial (6.630 pts), doublé par Stefanos Tsitsipas. Le dauphin de Djokovic est toujours Rafael Nadal (ATP 2, 9.850), mais l'Espagnol est talonné par Daniil Medvedev (ATP 3, 9.735), déjà mathématiquement assuré de lui prendre la deuxième place la semaine prochaine. Côté belge, David Goffin, sorti au 2e tour à Rotterdam, campe sur sa 14e place mondiale. Deux autres Belges progressent bien grâce à leur résultat dans des tournois du circuit Challenger. Zizou Bergs, 21 ans, vainqueur de son premier titre à ce niveau à Saint-Petersbourg, gagne 107 places pour figurer au 328e rang mondial, soit le meilleur classement de sa carrière. Kimmer Coppejans a manqué lui d'ajouter un 6e titre à son palmarès en Challenger, battu en finale à Gran Canaria, mais l'Ostendais progresse de vingt places pour figurer en 165e position, comme deuxième joueur belge à l'ATP. Son meilleur classement remonte lui à 2015 lors qu'il était dans le top 100 (97e). Au rayon international, l'Argentin Diego Schwartzman, vainqueur chez lui à Buenos Aires, reste 9e mondial, et le Russe Andrey Rublev victorieux à Rotterdam, conserve aussi son 8e rang ATP. (Belga)

A 33 ans, le Serbe, qui compte 12.030 points, dépasse Roger Federer, coincé à 310 semaines à l'approche de ses 40 ans. Le Suisse, qui fait son retour cette semaine à Doha après 13 mois d'absence, n'est plus que 6e mondial (6.630 pts), doublé par Stefanos Tsitsipas. Le dauphin de Djokovic est toujours Rafael Nadal (ATP 2, 9.850), mais l'Espagnol est talonné par Daniil Medvedev (ATP 3, 9.735), déjà mathématiquement assuré de lui prendre la deuxième place la semaine prochaine. Côté belge, David Goffin, sorti au 2e tour à Rotterdam, campe sur sa 14e place mondiale. Deux autres Belges progressent bien grâce à leur résultat dans des tournois du circuit Challenger. Zizou Bergs, 21 ans, vainqueur de son premier titre à ce niveau à Saint-Petersbourg, gagne 107 places pour figurer au 328e rang mondial, soit le meilleur classement de sa carrière. Kimmer Coppejans a manqué lui d'ajouter un 6e titre à son palmarès en Challenger, battu en finale à Gran Canaria, mais l'Ostendais progresse de vingt places pour figurer en 165e position, comme deuxième joueur belge à l'ATP. Son meilleur classement remonte lui à 2015 lors qu'il était dans le top 100 (97e). Au rayon international, l'Argentin Diego Schwartzman, vainqueur chez lui à Buenos Aires, reste 9e mondial, et le Russe Andrey Rublev victorieux à Rotterdam, conserve aussi son 8e rang ATP. (Belga)