Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), le vainqueur du dernier Giro, a pris la 4e place. L'Espagnol Mikel Landa, équipier de Kwiatkowski, a pris la 5e place à 2 secondes. Les cinq hommes s'étaient échappés dans l'ultime ascension du jour à Murgil (2 km dont un passage à 20%). Gallopin et Landa avaient lancé les hostilités. Mollema réussissait le premier la jonction. Puis, dans la descente c'est Kwiatkowski et Dumoulin qui rejoignaient le trio. Dans les derniers kilomètres, Landa assurait le tempo pour son équipier polonais qui imposait sa pointe de vitesse dans l'ultime ligne droite. Greg Van Avermaet (BMC), leader du WorldTour, s'est classé 8e à 38 secondes juste devant Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), 9e. Philippe Gilbert (Quick-Step Floors), un des deux lauréats belges de la course, en 2011, a été lâché à 60 km de l'arrivée lors du 2e passage du port de Jaizkibel (8 km à 5,8%). Il n'a pas rejoint l'arrivée. . (Belga)

Le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), le vainqueur du dernier Giro, a pris la 4e place. L'Espagnol Mikel Landa, équipier de Kwiatkowski, a pris la 5e place à 2 secondes. Les cinq hommes s'étaient échappés dans l'ultime ascension du jour à Murgil (2 km dont un passage à 20%). Gallopin et Landa avaient lancé les hostilités. Mollema réussissait le premier la jonction. Puis, dans la descente c'est Kwiatkowski et Dumoulin qui rejoignaient le trio. Dans les derniers kilomètres, Landa assurait le tempo pour son équipier polonais qui imposait sa pointe de vitesse dans l'ultime ligne droite. Greg Van Avermaet (BMC), leader du WorldTour, s'est classé 8e à 38 secondes juste devant Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), 9e. Philippe Gilbert (Quick-Step Floors), un des deux lauréats belges de la course, en 2011, a été lâché à 60 km de l'arrivée lors du 2e passage du port de Jaizkibel (8 km à 5,8%). Il n'a pas rejoint l'arrivée. . (Belga)