Gros soutien de Chris Froome sur les routes du dernier Tour de France, Kwiatkowski ignorait comment il avait digéré ses efforts sur la Grande Boucle. "Je ne savais comment j'allais me sentir. Après le Tour, j'ai passé quelques jours sur la Côte d'Azur avec ma compagne. Mais la confiance était très grande au sein de l'équipe avant la course. C'est pourquoi nous avons pris nos responsabilités et avons contrôlé les échappés." Le Polonais ne tarissait pas d'éloges sur ses équipiers. "L'ambiance était magnifique aujourd'hui. Je suis très reconnaissant à mes équipiers. Et surtout à mon équipier basque Mikel Landa. Il s'est sacrifié pour moi dans les derniers kilomètres. J'étais dans un fauteuil. Je n'ai jamais été super ici dans le passé, mais j'ai toujours trouvé cette course magnifique dans une région magnifique. J'ai gagné trois grandes courses d'un jour et c'est simplement fantastique." (Belga)

Gros soutien de Chris Froome sur les routes du dernier Tour de France, Kwiatkowski ignorait comment il avait digéré ses efforts sur la Grande Boucle. "Je ne savais comment j'allais me sentir. Après le Tour, j'ai passé quelques jours sur la Côte d'Azur avec ma compagne. Mais la confiance était très grande au sein de l'équipe avant la course. C'est pourquoi nous avons pris nos responsabilités et avons contrôlé les échappés." Le Polonais ne tarissait pas d'éloges sur ses équipiers. "L'ambiance était magnifique aujourd'hui. Je suis très reconnaissant à mes équipiers. Et surtout à mon équipier basque Mikel Landa. Il s'est sacrifié pour moi dans les derniers kilomètres. J'étais dans un fauteuil. Je n'ai jamais été super ici dans le passé, mais j'ai toujours trouvé cette course magnifique dans une région magnifique. J'ai gagné trois grandes courses d'un jour et c'est simplement fantastique." (Belga)