Alpahilippe et Mollema se sont échappés au sommet du Murgil Tontorr, la dernière difficulté de l'épreuve, et n'ont jamais été repris. Le Français Anthony Roux (Groupama-FDJ) a réglé le sprint pour la 3e place à 16 secondes du vainqueur, devant Greg Van Avermaet (BMC). Un autre Français, Julien Simon (Cofidis), complète le top 5. Plusieurs favoris ont été impliqués dans une chute à moins de 20 km de l'arrivée. Parmi ceux-ci, le Colombien Egan Bernal (Sky) et l'Espagnol Mikel Landa (Movistar) ont été immmobilisés et ont reçu les premiers soins à même le sol, avant d'être emmenés à l'hôpital. Julian Alaphilippe, vainqueur de deux étapes du Tour du Pays Basque en avril, enlève sa seconde classique de la saison après la Flèche Wallonne. Il succède au palmarès de la Clasica San Sebastian au Polonais Michal Kwiatkowski, qui dispute le Tour de Pologne cette année. (Belga)

Alpahilippe et Mollema se sont échappés au sommet du Murgil Tontorr, la dernière difficulté de l'épreuve, et n'ont jamais été repris. Le Français Anthony Roux (Groupama-FDJ) a réglé le sprint pour la 3e place à 16 secondes du vainqueur, devant Greg Van Avermaet (BMC). Un autre Français, Julien Simon (Cofidis), complète le top 5. Plusieurs favoris ont été impliqués dans une chute à moins de 20 km de l'arrivée. Parmi ceux-ci, le Colombien Egan Bernal (Sky) et l'Espagnol Mikel Landa (Movistar) ont été immmobilisés et ont reçu les premiers soins à même le sol, avant d'être emmenés à l'hôpital. Julian Alaphilippe, vainqueur de deux étapes du Tour du Pays Basque en avril, enlève sa seconde classique de la saison après la Flèche Wallonne. Il succède au palmarès de la Clasica San Sebastian au Polonais Michal Kwiatkowski, qui dispute le Tour de Pologne cette année. (Belga)