Kristoff enlève ainsi sa 82e victoire à 34 ans, devant le Français Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) et l'Italien Giacomo Nizzolo (Israel - Premeir Tech), vainqueur l'an dernier. Jules Hesters (Sport Vlaanderen - Baloise) a terminé 8e et premier Belge. Le trio composé de Gilles De Wilde, Lukas Pöstlberger et Xavier Mikkel Azparren a formé la traditionnelle échappée du jour. Ils ont été en mesure d'aborder la montée de l'Alto de Celin devant le peloton et sont passés en tête au sommet avec une avance de 4:32. Le rythme du peloton aura été fatal aux trois échappés. Sur l'Alto de Fuente Marbella, juste avant la mi-course, l'écart s'était réduit à 3:20. À une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, tout est soudainement allé trop vite pour De Wilde. Il a été contraint de laisser filer ses compagnons et a été repris par le peloton. Les coureurs d'Arkea-Samsic, EF Education et BORA-hansgrohe ont assuré alors la chasse. A vingt kilomètres de l'arrivée, l'aventure de Pöstlberger et Azparren était à son tour terminée. Un peloton compact a abordé les six derniers kilomètres. La nervosité dans le peloton a provoqué plusieurs chutes. Le train des Intermarché-Wanty Gobert a pris les commandes dans les 500 derniers mètres et placé parfaitement Alexander Kristoff, grâce à Andrea Pasqualon et Adrien Petit. Le Norvégien a conclu le travail et apporté la deuxième victoire de la saison à sa nouvelle équipe. L'Érythréen Biniam Girmay avait remporté le Trofeo Alcudia (1.1) le 27 janvier en Espagne. (Belga)

Kristoff enlève ainsi sa 82e victoire à 34 ans, devant le Français Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) et l'Italien Giacomo Nizzolo (Israel - Premeir Tech), vainqueur l'an dernier. Jules Hesters (Sport Vlaanderen - Baloise) a terminé 8e et premier Belge. Le trio composé de Gilles De Wilde, Lukas Pöstlberger et Xavier Mikkel Azparren a formé la traditionnelle échappée du jour. Ils ont été en mesure d'aborder la montée de l'Alto de Celin devant le peloton et sont passés en tête au sommet avec une avance de 4:32. Le rythme du peloton aura été fatal aux trois échappés. Sur l'Alto de Fuente Marbella, juste avant la mi-course, l'écart s'était réduit à 3:20. À une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, tout est soudainement allé trop vite pour De Wilde. Il a été contraint de laisser filer ses compagnons et a été repris par le peloton. Les coureurs d'Arkea-Samsic, EF Education et BORA-hansgrohe ont assuré alors la chasse. A vingt kilomètres de l'arrivée, l'aventure de Pöstlberger et Azparren était à son tour terminée. Un peloton compact a abordé les six derniers kilomètres. La nervosité dans le peloton a provoqué plusieurs chutes. Le train des Intermarché-Wanty Gobert a pris les commandes dans les 500 derniers mètres et placé parfaitement Alexander Kristoff, grâce à Andrea Pasqualon et Adrien Petit. Le Norvégien a conclu le travail et apporté la deuxième victoire de la saison à sa nouvelle équipe. L'Érythréen Biniam Girmay avait remporté le Trofeo Alcudia (1.1) le 27 janvier en Espagne. (Belga)