Clash Deceuninck-Van Damme : "une première dans ma carrière de journaliste"

27/09/12 à 10:14 - Mise à jour à 10:14

Source: Sportmagazine

Benjamin Deceuninck est revenu sur l'incident qui l'a opposé au capitaine du Standard Jelle Van Damme après la rencontre de coupe de Belgique RMP-Standard, mardi soir.

Clash Deceuninck-Van Damme : "une première dans ma carrière de journaliste"

© BELGA

Benjamin Deceuninck (RTBF) ne "souhaite pas mettre de l'huile sur le feu, comprend qu'une question déplaise, mais plaide pour éviter ce genre de débordement".

La séquence de l'interview réalisée par le journaliste sportif de la RTBF de Jelle Van Damme fait le buzz sur internet mercredi. "Cela m'effraie un peu", confie-t-il à ce propos. Ne supportant visiblement pas une question directe du journaliste de la RTBF à son entraîneur, Jelle Van Damme s'est ensuite montré agressif verbalement. "Si tu commences avec des questions comme ça... Fais attention à toi", a-t-il dit, en direct, tout en pointant du doigt Deceuninck.


"Je tiens à préciser qu'à aucun moment je ne me suis senti en danger physiquement. J'ai été surpris par l'ampleur de la réaction, je l'avoue. Mais, je connais le tempérament de Jelle... Et il y avait beaucoup d'adrénaline durant cette rencontre. Pour moi, on peut trouver une question idiote ou non appropriée, mais évitons ce genre de dérapage."

Les choses vont donc en rester là. "Bien entendu ! Il n'y a aucune raison de dramatiser." Les deux hommes se sont déjà expliqué au téléphone en fin de journée mercredi et le différend est définitivement aplani.

Du côté du Standard de Liège, on estime "qu'un journaliste doit avoir le droit de poser des questions directes tout en reconnaissant le droit à ses interlocuteurs de réagir. Van Damme s'est simplement laissé envahir par l'émotion. Pour nous, l'incident est clos."

Enfin, dans une vidéo postée mercredi sur le site du Standard, Van Damme revenait lui-même sur l'incident. L'ancien anderlechtois y reconnaît avoir été peut-être un peu trop agressif. "Après 120 minutes de match, je pense que ce n'était pas le moment de poser une telle question. Le genre de question qui amène une atmosphère négative."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Nos partenaires