Mardi, Manchester City visera la première finale de C1 de son histoire. Kevin De Bruyne et ses équipiers partiront avec l'avantage 1-2 obtenu à l'aller, à Paris. Une victoire qui place les 'Cityzens' en ballottage favorable avant le retour joué à domicile. Mais durant cette campagne, les Parisiens ont particulièrement brillé en déplacement, en témoignent les succès 1-4 à Barcelone en huitième de finale et 2-3 au Bayern Munich en quarts. Et en phase de groupe, le PSG avait même déjà gagné à Manchester, contre l'autre club mancunien, United, 1-3. La bande à Kylian Mbappé et Neymar n'a donc pas dit son dernier mot. Notons que ces deux clubs, toujours en quête d'un premier sacre dans la principale compétition de l'UEFA, possèdent le même palmarès européen, à savoir une victoire en Coupe des vainqueurs de coupes, en 1973 pour City et en 1996 pour le PSG. Les deux équipes arrivent en confiance. City fort de son succès 0-2 à Crystal Palace, qui lui assure pratiquement le titre de champion d'Angleterre. Le PSG, où Kylian Mbappé, incertain en raison d'une contracture au mollet est bien sélectionné, avec une victoire 2-1 contre Lens qui le laisse dans le sillage de Lille en Ligue 1. Mercredi, Eden Hazard et Thibaut Courtois retrouveront Stamford Bridge, le stade de Chelsea où ils ont évolué plusieurs années avant de partir au Real Madrid. Le match aller à Madrid s'est soldé par un partage 1-1, ce qui laisse tous les scénarios envisageables en vue du retour. Le Real, grand spécialiste de la compétition avec 13 sacres et trois finales, comptera sur son expérience des grands rendez-vous. Les 'Blues' se trouvent dans une bonne dynamique depuis l'arrivée sur le banc de touche de Thomas Tuchel, avec 15 victoires pour deux défaites en 23 rencontres sous les ordres du technicien allemand. Vainqueur en 2012 et finaliste en 2008, Chelsea vise une troisième finale. Les deux clubs ont préparé la rencontre de la même manière, avec une victoire 2-0, contre Osasuna pour le Real (avec une première titularisation d'Eden Hazard depuis janvier) et contre Fulham pour Chelsea. Si Manchester City et Chelsea se qualifient, il s'agira de la troisième finale cent pour-cent anglaise après Manchester United/Chelsea en 2008 et Liverpool/Tottenham en 2019. (Belga)

Mardi, Manchester City visera la première finale de C1 de son histoire. Kevin De Bruyne et ses équipiers partiront avec l'avantage 1-2 obtenu à l'aller, à Paris. Une victoire qui place les 'Cityzens' en ballottage favorable avant le retour joué à domicile. Mais durant cette campagne, les Parisiens ont particulièrement brillé en déplacement, en témoignent les succès 1-4 à Barcelone en huitième de finale et 2-3 au Bayern Munich en quarts. Et en phase de groupe, le PSG avait même déjà gagné à Manchester, contre l'autre club mancunien, United, 1-3. La bande à Kylian Mbappé et Neymar n'a donc pas dit son dernier mot. Notons que ces deux clubs, toujours en quête d'un premier sacre dans la principale compétition de l'UEFA, possèdent le même palmarès européen, à savoir une victoire en Coupe des vainqueurs de coupes, en 1973 pour City et en 1996 pour le PSG. Les deux équipes arrivent en confiance. City fort de son succès 0-2 à Crystal Palace, qui lui assure pratiquement le titre de champion d'Angleterre. Le PSG, où Kylian Mbappé, incertain en raison d'une contracture au mollet est bien sélectionné, avec une victoire 2-1 contre Lens qui le laisse dans le sillage de Lille en Ligue 1. Mercredi, Eden Hazard et Thibaut Courtois retrouveront Stamford Bridge, le stade de Chelsea où ils ont évolué plusieurs années avant de partir au Real Madrid. Le match aller à Madrid s'est soldé par un partage 1-1, ce qui laisse tous les scénarios envisageables en vue du retour. Le Real, grand spécialiste de la compétition avec 13 sacres et trois finales, comptera sur son expérience des grands rendez-vous. Les 'Blues' se trouvent dans une bonne dynamique depuis l'arrivée sur le banc de touche de Thomas Tuchel, avec 15 victoires pour deux défaites en 23 rencontres sous les ordres du technicien allemand. Vainqueur en 2012 et finaliste en 2008, Chelsea vise une troisième finale. Les deux clubs ont préparé la rencontre de la même manière, avec une victoire 2-0, contre Osasuna pour le Real (avec une première titularisation d'Eden Hazard depuis janvier) et contre Fulham pour Chelsea. Si Manchester City et Chelsea se qualifient, il s'agira de la troisième finale cent pour-cent anglaise après Manchester United/Chelsea en 2008 et Liverpool/Tottenham en 2019. (Belga)