Pour Kevin Borlée, le 45.12 signifie son meilleur chrono en quatre ans. Il s'agit de la deuxième meilleure prestation européenne de l'année. Il dispose d'un record personnel en 44.56. Dylan Borlée s'offre en 45.18, troisième temps européen de l'année, un record personnel. Son précédent temps de référence était de 45.55. Il réussit au passage le temps limite pour l'Euro de Munich, en août, pour lequel 45.70 était exigé. Kevin Borlée était déjà qualifié pour l'Euro. Pour les Mondiaux d'Eugene, il faut courir en 44.90. Jonathan Borlée, qui participait à la course d'avant-programme, disputait son premier 400m individuel en trois ans. En 46.00, il a couru nettement plus vite que son meilleur chrono de 2019, qui était de 46.41. Il s'agit de son meilleur temps depuis 2018, lorsqu'il avait couru en 44.87. Il détient le record national en 44.43. (Belga)

Pour Kevin Borlée, le 45.12 signifie son meilleur chrono en quatre ans. Il s'agit de la deuxième meilleure prestation européenne de l'année. Il dispose d'un record personnel en 44.56. Dylan Borlée s'offre en 45.18, troisième temps européen de l'année, un record personnel. Son précédent temps de référence était de 45.55. Il réussit au passage le temps limite pour l'Euro de Munich, en août, pour lequel 45.70 était exigé. Kevin Borlée était déjà qualifié pour l'Euro. Pour les Mondiaux d'Eugene, il faut courir en 44.90. Jonathan Borlée, qui participait à la course d'avant-programme, disputait son premier 400m individuel en trois ans. En 46.00, il a couru nettement plus vite que son meilleur chrono de 2019, qui était de 46.41. Il s'agit de son meilleur temps depuis 2018, lorsqu'il avait couru en 44.87. Il détient le record national en 44.43. (Belga)