"Je ne cesse de me surprendre, et de surprendre beaucoup de gens cette année", a réagi le Britannique, 21 ans, cité par sa formation Groupama-FDJ. "Personne ne s'attendait à ce que je fasse deuxième aujourd'hui". L'équipe française était aussi ravie de la prestation de son Luxembourgeois Kevin Geniets, 24 ans, qui aura réussi à suivre un autre jeune Britannique, Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), 21 ans, lorsque celui-ci a pu effectuer le bond pour rejoindre le groupe d'attaque formé en définitive de 13 coureurs. Kevin Geniets a même pris la 9e place du sprint à l'arrivée. (Belga)

"Je ne cesse de me surprendre, et de surprendre beaucoup de gens cette année", a réagi le Britannique, 21 ans, cité par sa formation Groupama-FDJ. "Personne ne s'attendait à ce que je fasse deuxième aujourd'hui". L'équipe française était aussi ravie de la prestation de son Luxembourgeois Kevin Geniets, 24 ans, qui aura réussi à suivre un autre jeune Britannique, Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), 21 ans, lorsque celui-ci a pu effectuer le bond pour rejoindre le groupe d'attaque formé en définitive de 13 coureurs. Kevin Geniets a même pris la 9e place du sprint à l'arrivée. (Belga)