Avant cette course, l'ancien champion olympique était présent à l'Étoile de Bessèges et le Tour d'Andalousie. Sur l'épreuve française, Van Avermaet s'était classé neuvième de l'étape inaugurale. "Ces courses de préparations n'étaient pas mauvaises, mais pas bonnes non plus. Le Circuit Het Nieuwsblad est le premier vrai test de ce début de saison. J'attends toujours avec impatience le weekend d'ouverture belge. En plus, ce sera avec du public. Ça nous motivera encore plus." Le coureur AG2R Citroën est allé reconnaître une partie du parcours à deux reprises. "Certains équipiers ont voulu refaire le parcours. Pour moi, les routes n'ont plus vraiment de secret, on s'entraîne ici." Un tracé sur lequel il n'ambitionne pas grand-chose, contrairement à d'autres monuments. "Je n'ai pas vraiment d'attentes très élevées ici. J'attends beaucoup de Sonny Colbrelli et de Stan Dewulf, qui est très fort. Tim Wellens a également beaucoup impressionné lors des courses de préparation. En ce qui me concerne, je pense que, vu mon âge, les courses comme le Tour des Flandres et Paris-Roubaix commencent à mieux me convenir. J'espère y être à mon meilleur", a-t-il déclaré. (Belga)

Avant cette course, l'ancien champion olympique était présent à l'Étoile de Bessèges et le Tour d'Andalousie. Sur l'épreuve française, Van Avermaet s'était classé neuvième de l'étape inaugurale. "Ces courses de préparations n'étaient pas mauvaises, mais pas bonnes non plus. Le Circuit Het Nieuwsblad est le premier vrai test de ce début de saison. J'attends toujours avec impatience le weekend d'ouverture belge. En plus, ce sera avec du public. Ça nous motivera encore plus." Le coureur AG2R Citroën est allé reconnaître une partie du parcours à deux reprises. "Certains équipiers ont voulu refaire le parcours. Pour moi, les routes n'ont plus vraiment de secret, on s'entraîne ici." Un tracé sur lequel il n'ambitionne pas grand-chose, contrairement à d'autres monuments. "Je n'ai pas vraiment d'attentes très élevées ici. J'attends beaucoup de Sonny Colbrelli et de Stan Dewulf, qui est très fort. Tim Wellens a également beaucoup impressionné lors des courses de préparation. En ce qui me concerne, je pense que, vu mon âge, les courses comme le Tour des Flandres et Paris-Roubaix commencent à mieux me convenir. J'espère y être à mon meilleur", a-t-il déclaré. (Belga)