"L'équipe a fait un très gros travail pendant toute la course pour contrôler les événements", a expliqué Christophe Laporte. "L'échappée de trois coureurs dans les circuits nous convenaient bien et nous avons bien géré au peloton. Mes coéquipiers m'ont très bien placé dans le dernier virage. Je me suis mis dans les roues des AG2R qui ont lancé la man?uvre. J'étais idéalement placé dans la roue de Marc Sarreau et je l'ai devancé dans les derniers mètres. C'est une belle récompense pour le travail accompli." Laporte s'était déjà montré très actif dans une attaque à une centaine de kilomètres du but. "J'ai fait un effort dans une petite bosse mais je ne voulais pas me retrouver seul, j'étais certes à l'avant mais je n'ai pas forcé car il restait encore beaucoup de kilomètres pour l'arrivée. Nous sommes entrés sur le circuit local avec un groupe de quelque 60 coureurs, avec des équipes en surnombre qui roulaient vite. Il y avait donc beaucoup de chance que la course se termine par un sprint. J'étais parmi les favoris du jour dans cet exercice et la petite bosse avant l'arrivée était intéressante pour moi, car elle faisait mal aux jambes de tout le monde. J'ai concrétisé et j'en suis content. C'est idéal de prendre avec une victoire, ça met en confiance pour la suite de la saison." Christophe Laporte disputera dimanche la course bretonne, le Tro Bro Léon, avant de se diriger vers le Tour de Suisse. (Belga)

"L'équipe a fait un très gros travail pendant toute la course pour contrôler les événements", a expliqué Christophe Laporte. "L'échappée de trois coureurs dans les circuits nous convenaient bien et nous avons bien géré au peloton. Mes coéquipiers m'ont très bien placé dans le dernier virage. Je me suis mis dans les roues des AG2R qui ont lancé la man?uvre. J'étais idéalement placé dans la roue de Marc Sarreau et je l'ai devancé dans les derniers mètres. C'est une belle récompense pour le travail accompli." Laporte s'était déjà montré très actif dans une attaque à une centaine de kilomètres du but. "J'ai fait un effort dans une petite bosse mais je ne voulais pas me retrouver seul, j'étais certes à l'avant mais je n'ai pas forcé car il restait encore beaucoup de kilomètres pour l'arrivée. Nous sommes entrés sur le circuit local avec un groupe de quelque 60 coureurs, avec des équipes en surnombre qui roulaient vite. Il y avait donc beaucoup de chance que la course se termine par un sprint. J'étais parmi les favoris du jour dans cet exercice et la petite bosse avant l'arrivée était intéressante pour moi, car elle faisait mal aux jambes de tout le monde. J'ai concrétisé et j'en suis content. C'est idéal de prendre avec une victoire, ça met en confiance pour la suite de la saison." Christophe Laporte disputera dimanche la course bretonne, le Tro Bro Léon, avant de se diriger vers le Tour de Suisse. (Belga)