"J'étais désigné comme leader du jour et j'ai assuré ce rôle à la lettre, avec le soutien de tous mes co-équipiers. Je suis évidemment très heureux pour mon équipe, dans laquelle j'évolue depuis six ans. Mon rôle a été ces derniers temps celui d'équipier et il était très important pour moi de gagner à nouveau, après avoir décroché quelques places d'honneur." Pasqualon a réussi à remonter le Français Axel Zingle à moins de 50 mètres de la ligne. "La course a été rapide et nous avons appliqué les consignes de l'équipe à la lettre. Nous avons durci les débats. Dans la finale, j'ai vu Zingle et Gilbert lancer la man?uvre. Je suis resté dans sa roue, un point de référence, et j'ai lancé au bon moment pour m'imposer." Andrea Pasqualon, qui vient de passer 25 jours en altitude, effectuera un nouveau stage de dix jours à Andorre avant de disputer le Tour de Suisse en vue de sa participation au Tour de France. (Belga)

"J'étais désigné comme leader du jour et j'ai assuré ce rôle à la lettre, avec le soutien de tous mes co-équipiers. Je suis évidemment très heureux pour mon équipe, dans laquelle j'évolue depuis six ans. Mon rôle a été ces derniers temps celui d'équipier et il était très important pour moi de gagner à nouveau, après avoir décroché quelques places d'honneur." Pasqualon a réussi à remonter le Français Axel Zingle à moins de 50 mètres de la ligne. "La course a été rapide et nous avons appliqué les consignes de l'équipe à la lettre. Nous avons durci les débats. Dans la finale, j'ai vu Zingle et Gilbert lancer la man?uvre. Je suis resté dans sa roue, un point de référence, et j'ai lancé au bon moment pour m'imposer." Andrea Pasqualon, qui vient de passer 25 jours en altitude, effectuera un nouveau stage de dix jours à Andorre avant de disputer le Tour de Suisse en vue de sa participation au Tour de France. (Belga)