Suite au retour du trio Rafael Holzhauser, Tom Pietermaat et Jan Van den Bergh, Javier Torrente a sacrifié Mauricio Lemos, Lawrence Shankland, auquel il a préféré Musashi Suzuki, et Thibault De Smet. Chez les Kustboys, Zech Medley, Siebe Wylin et Kenny Rocha ont pris la place de Robbie D'Haese, relégué sur le banc, et des blessés Brecht Capon et Maxime D'Arpino. L'e Beerschot a tenté de dérouter son adversaire avec un départ canon mais il ne s'est pas montré très mordant. Par contre, il aurait été surpris si Mike Vanhamel n'avait pas bloqué Ambrose, qui avait intercepté une passe maladroite de Stipe Radic vers Mohamed Halaimia (17e). A partir de ce moment-là, les Rats sont rentrés dans le rang et se sont limités à barrer le chemin du but à Ambrose et Gueye. Il en fallait quand même plus pour freiner le duo d'attaque franco-sénégalais. Après que Vanhamel a repoussé un coup de tête de Gueye, Ambrose a ouvert la marque (41e, 0-1). Ce premier coup de massue a directement été suivi d'un deuxième asséné par Gueye, qui a froidement ajusté Vanhamel après avoir évité Pierre Bourdin et Pietermaat (42e, 0-2). A la reprise, Torrente a frappé trois fois en lançant Shankland, Marius Noubissi et Lemos à la place de Suzuki, Moisés Caicedo et Bourdin (46e). Cette manoeuvre a boosté les Rats, qui ont redoublé d'engagement. Mais entre vouloir et pouvoir, il y a une marge que Lemos et Shankland n'ont pas été capable de franchir face à Guillaume Hubert, auteur de trois arrêts consécutifs (74e). Si leur gardien a gardé son calme, cela n'a pas été le cas de Steven Fortes, qui a pris deux cartes jaunes d'affilée (74e). Les Kustboys ne sont toutefois pas restés longtemps en infériorité numérique: après avoir visionné les images suite à l'intervention du VAR, Christof Dierick a exclu Radic auquel il avait donné une carte jaune (80e). Trois autres matches sont au programme samedi. A 18h30, l'Union Saint-Gilloise, le leader (42 points), recevra le Cercle et Waregem, qui s'est séparé de Francky Dury vendredi, accueillera Malines. A 20h45, La Gantoise tentera de renouer avec la victoire face à Saint-Trond.

Suite au retour du trio Rafael Holzhauser, Tom Pietermaat et Jan Van den Bergh, Javier Torrente a sacrifié Mauricio Lemos, Lawrence Shankland, auquel il a préféré Musashi Suzuki, et Thibault De Smet. Chez les Kustboys, Zech Medley, Siebe Wylin et Kenny Rocha ont pris la place de Robbie D'Haese, relégué sur le banc, et des blessés Brecht Capon et Maxime D'Arpino. L'e Beerschot a tenté de dérouter son adversaire avec un départ canon mais il ne s'est pas montré très mordant. Par contre, il aurait été surpris si Mike Vanhamel n'avait pas bloqué Ambrose, qui avait intercepté une passe maladroite de Stipe Radic vers Mohamed Halaimia (17e). A partir de ce moment-là, les Rats sont rentrés dans le rang et se sont limités à barrer le chemin du but à Ambrose et Gueye. Il en fallait quand même plus pour freiner le duo d'attaque franco-sénégalais. Après que Vanhamel a repoussé un coup de tête de Gueye, Ambrose a ouvert la marque (41e, 0-1). Ce premier coup de massue a directement été suivi d'un deuxième asséné par Gueye, qui a froidement ajusté Vanhamel après avoir évité Pierre Bourdin et Pietermaat (42e, 0-2). A la reprise, Torrente a frappé trois fois en lançant Shankland, Marius Noubissi et Lemos à la place de Suzuki, Moisés Caicedo et Bourdin (46e). Cette manoeuvre a boosté les Rats, qui ont redoublé d'engagement. Mais entre vouloir et pouvoir, il y a une marge que Lemos et Shankland n'ont pas été capable de franchir face à Guillaume Hubert, auteur de trois arrêts consécutifs (74e). Si leur gardien a gardé son calme, cela n'a pas été le cas de Steven Fortes, qui a pris deux cartes jaunes d'affilée (74e). Les Kustboys ne sont toutefois pas restés longtemps en infériorité numérique: après avoir visionné les images suite à l'intervention du VAR, Christof Dierick a exclu Radic auquel il avait donné une carte jaune (80e). Trois autres matches sont au programme samedi. A 18h30, l'Union Saint-Gilloise, le leader (42 points), recevra le Cercle et Waregem, qui s'est séparé de Francky Dury vendredi, accueillera Malines. A 20h45, La Gantoise tentera de renouer avec la victoire face à Saint-Trond.