1. Le FC Drita a presque réalisé l'exploit contre Feyenoord

Le nom du FC Drita ne nous dit probablement rien, mais aux Pays-Bas, on saità quel point cette équipe peut s'avérer coriace. L'année dernière, Feyenoord les a affrontés lors des préliminaires de la Conference League. Si le club de Rotterdam atteindra la finale de la compétition, il a pourtant souffert contre les Kosovars.

La manche à l'extérieur s'est soldée par un partage et à domicile, ils ont même été menés au score. Il a fallu attendre le temps additionnel pour que les Rotterdamois puissent se qualifier. C'est Guus Til, qui a récemment été cité pour un transfert vers l'Antwerp, qui a offert la victoire à Feyenoord. La saison de meilleur buteur de cette première édition de la nouvelle Coupe d'Europe de Cyriel Dessers aurait pu être complètement différent sans ce but providentiel.

Le FC Drita a mené au score lors de son tour préliminaire contre Feyenoord. Il aura fallu un but de Guus Til pour permettre aux Rotterdamois de poursuivre un parcours qui s'arrêtera en finale., iStock
Le FC Drita a mené au score lors de son tour préliminaire contre Feyenoord. Il aura fallu un but de Guus Til pour permettre aux Rotterdamois de poursuivre un parcours qui s'arrêtera en finale. © iStock

2. Seulement depuis 2016 sur la scène européenne

Le FC Drita n'a pas encore une grande expérience du football européen, mais c'est pour une bonne raison. Jusqu'à il y a peu, le Kosovo n'était pas encore membre de l'UEFA. Il ne l'est devenue qu'en 2016.

Depuis lors, le FC Drita s'est qualifié pour les tours préliminaires à plusieurs reprises, mais n'a pas encore réussi à atteindre la phase de groupe. Le plus loin qu'il est allé remonte à 2020, lorsqu'il a été éliminé au troisième tour préliminaire de l'Europa League par le Legia Varsovie.

Le coefficient européen du Kosovo est assez bas. Avec 8116 points, le pays occupe la 39e place au classement de l'UEFA.

3. Noyau dur fanatique

Le FC Drita peut bénéficier d'un large soutien populaire et a même un véritable groupe d'ultras. "Intelektualët" a été fondé en 1998 et est devenu depuis lors un grand groupe de fans qui soutient tous les clubs sportifs ayant le mot Drita dans leur nom et situés à Gjilan, la ville où le FC Drita est basé.

Le bleu et le blanc deux couleurs avec lesquelles on ne rigole pas au FC Drita., iStock
Le bleu et le blanc deux couleurs avec lesquelles on ne rigole pas au FC Drita. © iStock

4. Bleu et blanc et non rouge et blanc

Les couleurs du FC Drita sont le bleu et le blanc et ces couleurs sont prises très au sérieux par le club. L'Antwerp a posté une image sur ses médias sociaux où le logo de Drita avait les mêmes couleurs que celui du Great Old et cela ne les a pas amusés. Ou du moins, ils l'étaient, car un peu plus tard, Drita a posté un visuel de son cru. Dans celui-ci, les deux logos étaient en bleu et blanc. Un clin d'oeil à son adversaire belge.

5. Page Instagram verrouillée

Aujourd'hui, il est impossible d'imaginer des clubs de football sans médias sociaux. Ils font tout pour gagner des followers, des likes et des partages. À cet égard, les Kosovars sont quelque peu contradictoires. Ceux qui veulent jeter un oeil à la page Instagram du club pour voir des photos des matchs ou des entraînements seront déçus. Drita a verrouillé sa page Instagram officielle, ce qui signifie que vous devez envoyer une demande de suivi pour voir les posts. Une étrange tactique pour obtenir la reconnaissance du nom.

Le nom du FC Drita ne nous dit probablement rien, mais aux Pays-Bas, on saità quel point cette équipe peut s'avérer coriace. L'année dernière, Feyenoord les a affrontés lors des préliminaires de la Conference League. Si le club de Rotterdam atteindra la finale de la compétition, il a pourtant souffert contre les Kosovars.La manche à l'extérieur s'est soldée par un partage et à domicile, ils ont même été menés au score. Il a fallu attendre le temps additionnel pour que les Rotterdamois puissent se qualifier. C'est Guus Til, qui a récemment été cité pour un transfert vers l'Antwerp, qui a offert la victoire à Feyenoord. La saison de meilleur buteur de cette première édition de la nouvelle Coupe d'Europe de Cyriel Dessers aurait pu être complètement différent sans ce but providentiel.Le FC Drita n'a pas encore une grande expérience du football européen, mais c'est pour une bonne raison. Jusqu'à il y a peu, le Kosovo n'était pas encore membre de l'UEFA. Il ne l'est devenue qu'en 2016.Depuis lors, le FC Drita s'est qualifié pour les tours préliminaires à plusieurs reprises, mais n'a pas encore réussi à atteindre la phase de groupe. Le plus loin qu'il est allé remonte à 2020, lorsqu'il a été éliminé au troisième tour préliminaire de l'Europa League par le Legia Varsovie.Le coefficient européen du Kosovo est assez bas. Avec 8116 points, le pays occupe la 39e place au classement de l'UEFA.Le FC Drita peut bénéficier d'un large soutien populaire et a même un véritable groupe d'ultras. "Intelektualët" a été fondé en 1998 et est devenu depuis lors un grand groupe de fans qui soutient tous les clubs sportifs ayant le mot Drita dans leur nom et situés à Gjilan, la ville où le FC Drita est basé.Les couleurs du FC Drita sont le bleu et le blanc et ces couleurs sont prises très au sérieux par le club. L'Antwerp a posté une image sur ses médias sociaux où le logo de Drita avait les mêmes couleurs que celui du Great Old et cela ne les a pas amusés. Ou du moins, ils l'étaient, car un peu plus tard, Drita a posté un visuel de son cru. Dans celui-ci, les deux logos étaient en bleu et blanc. Un clin d'oeil à son adversaire belge.5. Page Instagram verrouilléeAujourd'hui, il est impossible d'imaginer des clubs de football sans médias sociaux. Ils font tout pour gagner des followers, des likes et des partages. À cet égard, les Kosovars sont quelque peu contradictoires. Ceux qui veulent jeter un oeil à la page Instagram du club pour voir des photos des matchs ou des entraînements seront déçus. Drita a verrouillé sa page Instagram officielle, ce qui signifie que vous devez envoyer une demande de suivi pour voir les posts. Une étrange tactique pour obtenir la reconnaissance du nom.