La situation la plus inquiétante semble être celle de Romelu Lukaku. L'avant-centre a passé lundi une IRM à la cheville. L'examen n'a pas révélé de fracture ou de dégât structurel. "Sa situation sera examinée de près jour après jour", avait précisé l'Union belge lundi soir. Un forfait a déjà été acté, celui de Vincent Kompany, toujours pas rétabli d'une blessure au mollet encourue lors du match contre Gibraltar fin août. Les Diables Rouges préparent les deux dernières rencontres de qualification au Mondial 2018, samedi contre la Bosnie-Herzégovine à Sarajevo et mardi 10 octobre contre Chypre à Bruxelles. Déjà qualifiée, la Belgique vise à présent une place de tête de série lors du tirage au sort qui aura lieu le 1er décembre à Moscou. (Belga)

La situation la plus inquiétante semble être celle de Romelu Lukaku. L'avant-centre a passé lundi une IRM à la cheville. L'examen n'a pas révélé de fracture ou de dégât structurel. "Sa situation sera examinée de près jour après jour", avait précisé l'Union belge lundi soir. Un forfait a déjà été acté, celui de Vincent Kompany, toujours pas rétabli d'une blessure au mollet encourue lors du match contre Gibraltar fin août. Les Diables Rouges préparent les deux dernières rencontres de qualification au Mondial 2018, samedi contre la Bosnie-Herzégovine à Sarajevo et mardi 10 octobre contre Chypre à Bruxelles. Déjà qualifiée, la Belgique vise à présent une place de tête de série lors du tirage au sort qui aura lieu le 1er décembre à Moscou. (Belga)