Christophe Grégoire n'est plus l'entraîneur de l'Excelsior Virton. Le club gaumais, lanterne rouge de la D1B, a annoncé lundi que les deux parties ont décidé "d'un commun accord" de mettre un terme à leur collaboration.

Christophe Grégoire, 41 ans, avait été nommé entraîneur de Virton fin juillet, alors que le club avait retrouvé sa licence professionnelle via un recours auprès de l'Autorité belge de la concurrence, rendant possible son retour en D1B.

Christophe Grégoire avait joué au FC Liège, à Mouscron, Anderlecht, La Gantoise, Charleroi et Willem II, aux Pays-Bas. L'ancien Diable Rouge (2 sélections) avait rangé ses crampons en 2014 à Sprimont. C'est là qu'il avait entamé sa carrière d'entraîneur, qu'il a poursuivie à Seraing entre 2016 et 2019.

Le REV pointe à la 8e et dernière place de la D1B avec 13 points en 15 matches, affichant un bilan de 3 victoires pour 4 nuls et 8 défaites. "Je souhaite remercier Christophe pour tout ce qu'il a fait pour ce club au cours des 4 derniers mois", déclare Oguchi Onyewu, secrétaire général du club dans un communiqué. "Vu le laps de temps réduit, il est évident qu'il a travaillé extrêmement dur pour créer une ambiance positive dans cette nouvelle équipe. Christophe est une très bonne personne. Je lui souhaite le meilleur pour le futur dans sa jeune carrière d'entraineur. Toute l'organisation remercie Christophe pour sa contribution au club".

Christophe Grégoire n'est plus l'entraîneur de l'Excelsior Virton. Le club gaumais, lanterne rouge de la D1B, a annoncé lundi que les deux parties ont décidé "d'un commun accord" de mettre un terme à leur collaboration. Christophe Grégoire, 41 ans, avait été nommé entraîneur de Virton fin juillet, alors que le club avait retrouvé sa licence professionnelle via un recours auprès de l'Autorité belge de la concurrence, rendant possible son retour en D1B. Christophe Grégoire avait joué au FC Liège, à Mouscron, Anderlecht, La Gantoise, Charleroi et Willem II, aux Pays-Bas. L'ancien Diable Rouge (2 sélections) avait rangé ses crampons en 2014 à Sprimont. C'est là qu'il avait entamé sa carrière d'entraîneur, qu'il a poursuivie à Seraing entre 2016 et 2019. Le REV pointe à la 8e et dernière place de la D1B avec 13 points en 15 matches, affichant un bilan de 3 victoires pour 4 nuls et 8 défaites. "Je souhaite remercier Christophe pour tout ce qu'il a fait pour ce club au cours des 4 derniers mois", déclare Oguchi Onyewu, secrétaire général du club dans un communiqué. "Vu le laps de temps réduit, il est évident qu'il a travaillé extrêmement dur pour créer une ambiance positive dans cette nouvelle équipe. Christophe est une très bonne personne. Je lui souhaite le meilleur pour le futur dans sa jeune carrière d'entraineur. Toute l'organisation remercie Christophe pour sa contribution au club".