Il était déjà connu que Chicherova faisait partie d'une liste de 14 sportifs russes, issus de trois sports différents, dont une vague de réanalyses initiée par le CIO avant l'été avait révélé des échantillons positifs datant des JO de 2008. Championne olympique à Londres en 2012, Chicherova avait elle-même annoncé début juillet avoir été suspendue par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Avec l'annonce officielle de la disqualification de la Russe par le CIO, celle-ci est désormais priée de rendre sa médaille de bronze. A Pékin, la Belge Tia Hellebaut avait été sacrée championne olympique, devant la Croate Blanka Vlasic. Une autre Russe, Elena Slesarenko, avait terminé 4e derrière Chicherova. (Belga)

Il était déjà connu que Chicherova faisait partie d'une liste de 14 sportifs russes, issus de trois sports différents, dont une vague de réanalyses initiée par le CIO avant l'été avait révélé des échantillons positifs datant des JO de 2008. Championne olympique à Londres en 2012, Chicherova avait elle-même annoncé début juillet avoir été suspendue par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF). Avec l'annonce officielle de la disqualification de la Russe par le CIO, celle-ci est désormais priée de rendre sa médaille de bronze. A Pékin, la Belge Tia Hellebaut avait été sacrée championne olympique, devant la Croate Blanka Vlasic. Une autre Russe, Elena Slesarenko, avait terminé 4e derrière Chicherova. (Belga)