Mark Clattenburg, 37 ans, est dans l'oeil du cyclone depuis dimanche. Il a pris deux mauvaises décisions pendant la rencontre, excluant injustement Fernando Torres pour simulation puis accordant un but hors-jeu à Manchester United. Surtout, Chelsea a porté plainte auprès de la Fédération anglaise après que les joueurs des Blues ont rapporté que l'arbitre avait insulté John Obi Mikel et Juan Mata.

Selon les médias anglais, ce mardi, l'homme en noir, qui ne s'est pas encore officiellement exprimé, serait "choqué" et "énervé" par ces accusations. S'estimant innocent, il serait également prêt à coopérer totalement avec l'enquête ouverte lundi par la Fédération après la plainte de Chelsea.

La FA ouvre une enquête

La Fédération anglaise (FA) a ouvert une enquête lundi suite à la plainte de Chelsea pour "langage inapproprié" contre Mark Clattenburg, l'arbitre du choc perdu par les Blues face à Manchester United (3-2) lors de la 9e journée du Championnat, dimanche.

"La FA a ouvert une enquête suites aux allégations qui ont suivi la rencontre de dimanche à Stamford Bridge entre Chelsea et Manchester United", indique un communiqué de l'instance anglaise.

"Nous avons porté plainte auprès du délégué de la Premier League au sujet du langage inapproprié utilisé par l'arbitre à l'encontre de deux de nos joueurs dans deux incidents distincts au cours du match", avait auparavant annoncé Chelsea dans un communiqué. "Le délégué du match va transmettre la plainte à la Fédération anglaise, nous ne ferons pas davantage de commentaires pour le moment", poursuivait le club.

Selon plusieurs médias britanniques, un des joueurs de Chelsea concernés est le Nigérian John Obi Mikel. Pour le quotidien Daily Telegraph, Obi Mikel accuse M. Clattenburg de lui avoir adressé des propos racistes. L'autre joueur en question est le milieu de terrain espagnol Juan Mata, toujours selon la presse locale.

Dimanche, Manchester United a infligé à Chelsea sa première défaite (3-2) de la saison en Championnat, au cours d'un match marqué notamment par deux erreurs d'arbitrage : l'exclusion à tort de Fernando Torres après un 2e avertissement pour simulation, et la validation du dernier but des Mancuniens alors que Hernandez était hors-jeu.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Mark Clattenburg, 37 ans, est dans l'oeil du cyclone depuis dimanche. Il a pris deux mauvaises décisions pendant la rencontre, excluant injustement Fernando Torres pour simulation puis accordant un but hors-jeu à Manchester United. Surtout, Chelsea a porté plainte auprès de la Fédération anglaise après que les joueurs des Blues ont rapporté que l'arbitre avait insulté John Obi Mikel et Juan Mata. Selon les médias anglais, ce mardi, l'homme en noir, qui ne s'est pas encore officiellement exprimé, serait "choqué" et "énervé" par ces accusations. S'estimant innocent, il serait également prêt à coopérer totalement avec l'enquête ouverte lundi par la Fédération après la plainte de Chelsea.La FA ouvre une enquêteLa Fédération anglaise (FA) a ouvert une enquête lundi suite à la plainte de Chelsea pour "langage inapproprié" contre Mark Clattenburg, l'arbitre du choc perdu par les Blues face à Manchester United (3-2) lors de la 9e journée du Championnat, dimanche."La FA a ouvert une enquête suites aux allégations qui ont suivi la rencontre de dimanche à Stamford Bridge entre Chelsea et Manchester United", indique un communiqué de l'instance anglaise. "Nous avons porté plainte auprès du délégué de la Premier League au sujet du langage inapproprié utilisé par l'arbitre à l'encontre de deux de nos joueurs dans deux incidents distincts au cours du match", avait auparavant annoncé Chelsea dans un communiqué. "Le délégué du match va transmettre la plainte à la Fédération anglaise, nous ne ferons pas davantage de commentaires pour le moment", poursuivait le club. Selon plusieurs médias britanniques, un des joueurs de Chelsea concernés est le Nigérian John Obi Mikel. Pour le quotidien Daily Telegraph, Obi Mikel accuse M. Clattenburg de lui avoir adressé des propos racistes. L'autre joueur en question est le milieu de terrain espagnol Juan Mata, toujours selon la presse locale. Dimanche, Manchester United a infligé à Chelsea sa première défaite (3-2) de la saison en Championnat, au cours d'un match marqué notamment par deux erreurs d'arbitrage : l'exclusion à tort de Fernando Torres après un 2e avertissement pour simulation, et la validation du dernier but des Mancuniens alors que Hernandez était hors-jeu. Sportfootmagazine.be, avec Belga