Le Portugais avait remplacé l'Italien Carlo Ancelotti à l'intersaison. Chelsea, cinquième du Championnat d'Angleterre, s'était incliné 1-0 à West Bromwich samedi. Il n'a gagné qu'un seul de ses sept derniers matches toutes compétitions confondues, le 25 février contre Bolton (3-0).

L'entraîneur-adjoint Roberto Di Matteo, un ancien joueur du club londonien, assurera l'intérim sur le banc de Chelsea jusqu'à la fin de la saison.

La direction du club remercie le portugais pour services rendus. Elle déplore que les résultats décevants de l'équipe l'obligent à décider de cette séparation prématurée, qui doit permettre d'atteindre les objectifs que sont la Ligue des Champions, la Coupe d'Angleterre et le top 4 de la Premier League (Chelsea a 4 points de retard sur Arsenal, actuellement 4-ème).

Avant son arrivée en Angleterre, Villas-Boas avait connu le succès avec le FC Porto. Ce qui lui avait valu le surnom de "Special Two", en référence à José Mourinho, un de ses prédécesseurs à Porto et Chelsea, surnommé "Special One".

La nomination chez les "Blues" d'un entraîneur aussi jeune avait néanmoins été une relative surprise.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le Portugais avait remplacé l'Italien Carlo Ancelotti à l'intersaison. Chelsea, cinquième du Championnat d'Angleterre, s'était incliné 1-0 à West Bromwich samedi. Il n'a gagné qu'un seul de ses sept derniers matches toutes compétitions confondues, le 25 février contre Bolton (3-0). L'entraîneur-adjoint Roberto Di Matteo, un ancien joueur du club londonien, assurera l'intérim sur le banc de Chelsea jusqu'à la fin de la saison. La direction du club remercie le portugais pour services rendus. Elle déplore que les résultats décevants de l'équipe l'obligent à décider de cette séparation prématurée, qui doit permettre d'atteindre les objectifs que sont la Ligue des Champions, la Coupe d'Angleterre et le top 4 de la Premier League (Chelsea a 4 points de retard sur Arsenal, actuellement 4-ème). Avant son arrivée en Angleterre, Villas-Boas avait connu le succès avec le FC Porto. Ce qui lui avait valu le surnom de "Special Two", en référence à José Mourinho, un de ses prédécesseurs à Porto et Chelsea, surnommé "Special One". La nomination chez les "Blues" d'un entraîneur aussi jeune avait néanmoins été une relative surprise. Sportfootmagazine.be, avec Belga