Charly Musonda Jr. (22 ans) n'est arrivé à Arnhem que fin février. Blessé aux ligaments croisés contre l'Antwerp en septembre 2018, il a effectué une lourde revalidation à Cobham, le complexe d'entraînement de Chelsea, son employeur. Un mois avant l'accident, les Blues avaient placé notre compatriote à la disposition de Vitesse pour la saison. Le joueur s'est confié au quotidien De Gelderlander.

"Une revalidation aussi longue est pénible, moralement et physiquement. J'étais seul, sans le soutien du groupe. S'entraîner seul requiert beaucoup de résistance mentale. Je devais stabiliser et renforcer mon genou. Je me suis astreint à un programme intense, de neuf à seize heures, à la salle de gym et sur le terrain."

La semaine passée, il a été décidé que Musonda retournerait prématurément à Londres. "Quelle tristesse", soupire Jean-François Remy, l'adjoint du sélectionneur des Espoirs belges depuis 2004, confronté à la stagnation du talent. "Ceci est un coup dur. Sauf miracle à Chelsea, une nouvelle location me paraît être la meilleure option. Il est grand temps que Charly confirme ce qu'il a déjà montré dans le passé. Pour ce que j'en ai vu, il possède un énorme potentiel, digne de l'élite, mais la concrétisation de ses aptitudes dure trop longtemps.

J'espère que ce contrecoup va provoquer un déclic. Charly Jr. possède de la technique, du volume, de l'intelligence de jeu et une bonne accélération. C'est un leader par l'exemple. Il est difficile de lui prendre le ballon. Mais il doit transposer tout ça en efficacité en équipe première, au plus haut niveau. Il a tout en mains pour réussir, c'est à lui d'agir."

Gert Verheyen (en U19) et Johan Walem (U21) ont écarté Charly de leur sélection. Des locations précédentes au Real Betis (janvier 2016 à janvier 2017) et au Celtic (janvier à mai 2018) n'ont pas eu l'effet escompté. "Il a eu énormément de malchance mais je suis convaincu que Charly peut encore réussir", affirme Roel Clement. L'actuel entraîneur des U16 d'Anderlecht, responsable sportif des Purple Talents, l'a entraîné en U15 et en U17 des Mauves, jusqu'à ce qu'il rejoigne la capitale anglaise en juillet 2012.

"Charly sait très bien ce qu'il veut. Il a une approche très adulte. Il a mangé son pain noir. J'attends avec impatience les moments où il va à nouveau séduire les gens par ses actions, comme au début de sa période en Espagne. Je trouve qu'il doit suivre l'exemple de Dries Mertens. Un moment donné, celui-ci a également atteint l'âge de l'éclosion définitive. Il avait 22 ans et il a éclaté au FC Utrecht, il a confirmé au PSV et a obtenu un transfert de rêve à Naples. L'espoir fait vivre, pour Charly Junior comme pour les autres. Je continue à penser qu'il peut se distinguer dans un des grands championnats européens."

Par Frédéric Vanheule