Leclerc, 22 ans, a parcouru quelques kilomètres dans la ville près de Modène. Sur le ton de l'humour, le pilote s'est excusé d'avoir pu réveiller des habitants à cause du bruit de son moteur. "J'étais sur le chemin du boulot", a-t-il tweeté. "Normalement, je n'aime pas trop me lever tôt mais il y avait une très belle raison de le faire", a écrit Leclerc. "C'était génial de pouvoir rouler dans les rues de Maranello. J'étais excité à l'idée de remonter dans la voiture, surtout sur des routes si spéciales. Nous sommes désormais prêts à reprendre la piste en Autriche." La saison de Formule 1 devait débuter en Australie mi-mars mais le calendrier a été largement chamboulé par la crise du coronavirus. La reprise est prévue le 5 juillet en Autriche. Sept Grand Prix se tiendront ensuite, dont celui de Belgique le 30 août sur le circuit de Spa-Francorchamps. (Belga)

Leclerc, 22 ans, a parcouru quelques kilomètres dans la ville près de Modène. Sur le ton de l'humour, le pilote s'est excusé d'avoir pu réveiller des habitants à cause du bruit de son moteur. "J'étais sur le chemin du boulot", a-t-il tweeté. "Normalement, je n'aime pas trop me lever tôt mais il y avait une très belle raison de le faire", a écrit Leclerc. "C'était génial de pouvoir rouler dans les rues de Maranello. J'étais excité à l'idée de remonter dans la voiture, surtout sur des routes si spéciales. Nous sommes désormais prêts à reprendre la piste en Autriche." La saison de Formule 1 devait débuter en Australie mi-mars mais le calendrier a été largement chamboulé par la crise du coronavirus. La reprise est prévue le 5 juillet en Autriche. Sept Grand Prix se tiendront ensuite, dont celui de Belgique le 30 août sur le circuit de Spa-Francorchamps. (Belga)