Le Stade du Pays de Charleroi, anciennement Mambourg, a été construit en 1923. Mehdi Bayat n'a pas révélé où se situera cette nouvelle enceinte. "Il y a deux possibilités de site. Endéans un mois, nous annoncerons le site choisi", a précisé l'administrateur délégué du club. "Les deux se trouvent dans le Grand Charleroi à moins de cinq kilomètres du stade actuel", a-t-il ajouté avec le sourire.

Un budget de 60 millions sur fonds propres est prévu pour ce projet. "Ce sera une enceinte multifonctions. À titre de comparaison, un avion coûte cher et doit voler en permanence. Un stade c'est pareil. Il doit être utilisé. Notre 'business model', ce n'est pas d'avoir des commerces autour, même s'il pourrait y en avoir bien sûr, mais que cette enceinte vive le plus souvent possible. Nous envisageons une quarantaine de dates par an."

En ce qui concerne la capacité de cette nouvelle enceinte, "nous envisageons une capacité de 20-22.000 spectateurs pour les matchs de football et de 30.000 pour les concerts."

Déménagement nécessaire

Ce déménagement est nécessaire dans le cadre du développement du club, estime Bayat. "Le stade du Pays de Charleroi ne peut plus répondre aux exigences de confort et de mise en place d'événements que nous envisageons. Le stade va nous permettre de franchir un pallier. Nous sommes aux portes des grands clubs du pays. Mais nous ne le sommes pas encore. Le stade assurera de nouvelles rentrées. Il rapprochera des supporters et en apportera de nouveaux, des 'supporters dormants' qui ne sont pas encore venus au stade et vont franchir le pas. Regardez La Gantoise. Avec leur nouveau stade, ils ont attiré de nouveaux supporters et gagner le titre un an plus tard."

La rénovation du Mambourg a été envisagée un temps avec la Ville. "Mais nous ne pouvons investir de la manière dont nous l'envisageons", a expliqué Bayat.

Si le nouveau stade est construit par le club, les autorités communales seront associées à la réflexion. "Évidement, le projet concerne la ville de Charleroi. Nous discutons avec la Ville pour les abords, la mobilité et les aspects écologiques, car nous voulons répondre à ces critères. Actuellement, le projet est en phase de préprogramation, nous préparons le cahier des charges avant de le transmettre à un bureau architecture", a encore ajouté Bayat.

L'homme fort du Sporting a également annoncé la construction d'un nouveau centre d'entraînement pour les équipes élites et les pros. "L'actuel centre d'entraînement de Marcinelle restera dévoué aux jeunes (de 7 à 16 ans, ndlr). Le nouveau centre d'entraînement sera construit endéans les deux ans. Le site sera dévoilé en même temps que celui du stade", a conclu Bayat.