Dixième du championnat au coup d'envoi, Charleroi s'est très vite installé dans le match en ouvrant la marque dès la 13e minute de jeu sur une contre-attaque rondement menée par Ndongala et clôturée par Tainmont (1-0).

Un avantage de courte durée pour les Carolos car, quatre minutes plus tard, Mitrovic profitait d'une remise hasardeuse de la poitrine de Guillaume François dans son rectangle pour tromper Penneteau (17e, 1-1). Deux grosses occasions sont encore à mettre à l'actif de Charleroi lors du premier acte. Marcq a d'abord touché la montant adverse à la 24e et une belle frappe de Ndongala à la 38e a obligé Proto à sortir un arrêt décisif pour conserver le nul (1-1) à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Charleroi ne s'est pas fait prier pour inscrire le 2-1 à la 46e via Fauré. A la 60e, l'attaquant français de 35 ans s'est une nouvelle fois illustré en inscrivant son deuxième but personnel de la soirée suite à un laxisme défensif alarmant de la part des mauves et blancs (3-1). En cas de victoire du Club Bruges contre Waasland-Beveren en soirée (20h30), Anderlecht descendra de son trône de leader du championnat.

Dixième du championnat au coup d'envoi, Charleroi s'est très vite installé dans le match en ouvrant la marque dès la 13e minute de jeu sur une contre-attaque rondement menée par Ndongala et clôturée par Tainmont (1-0). Un avantage de courte durée pour les Carolos car, quatre minutes plus tard, Mitrovic profitait d'une remise hasardeuse de la poitrine de Guillaume François dans son rectangle pour tromper Penneteau (17e, 1-1). Deux grosses occasions sont encore à mettre à l'actif de Charleroi lors du premier acte. Marcq a d'abord touché la montant adverse à la 24e et une belle frappe de Ndongala à la 38e a obligé Proto à sortir un arrêt décisif pour conserver le nul (1-1) à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Charleroi ne s'est pas fait prier pour inscrire le 2-1 à la 46e via Fauré. A la 60e, l'attaquant français de 35 ans s'est une nouvelle fois illustré en inscrivant son deuxième but personnel de la soirée suite à un laxisme défensif alarmant de la part des mauves et blancs (3-1). En cas de victoire du Club Bruges contre Waasland-Beveren en soirée (20h30), Anderlecht descendra de son trône de leader du championnat.